fbpx

Après 8 ans, la série Samhini se termine enfin…

Par le 24 juillet 2019 à 19:37

Après plusieurs années de diffusion sur la chaîne 2M, la fameuse série « Samhini » de son vrai nom « Beni Affet » vient tout juste de se terminer…

Publicité

Diffusée pour la première fois en 2011, la série a battu des records d’audience avec 1728 épisodes et a marqué l’esprit d’un très large public qui a dû faire ses adieux à Farida, Yaman, Manar, Mahmoud ainsi que Kamal. Son dernier épisode vient d’être diffusé ce soir après que les millions de fans marocains n’aient passé 8 ans à suivre et à commenter les aventures des personnages turques faisant de cette série la plus suivie sur l’ensemble des chaînes marocaines avec plus de 7 millions de téléspectateurs. 

Publicité

Les acteurs principaux sont d’ailleurs devenus de véritables stars au Maroc. Ils ont même participé à plusieurs programmes, publicités ou encore des défilés…

Sur les réseaux sociaux, les internautes n’ont pas manqué de commenter cette fin qui se veut historique…

https://www.instagram.com/p/B0T5JQ-HaIZ/?igshid=836753n3xk3e

https://www.instagram.com/p/B0TRzEEHWPh/?igshid=psgstzvn0rh0

https://www.instagram.com/p/B0T53aAnIQH/?igshid=1f8fgj37mfy6s

https://www.instagram.com/p/B0T0c7AD7K2/?igshid=1mjpnv9a6adbu

https://www.instagram.com/p/B0TWSLalpof/?igshid=1m5yk87x44ea5

.

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 6 types de conducteurs marocains qui t’énervent

8 statistiques étonnantes sur les marocains et le porno en 2015

Les 24 plus belles bibliothèques du monde

5 faits historiques encore plus terrifiants que Game of Thrones

Saad Benjelloun, ce docteur marocain qui veut briser les tabous de la société

6 bonnes raisons de ne jamais appeler sa fille 'Meryem'

5 réflexions à éradiquer de l'esprit de beaucoup de Marocains

10 choses qui montrent que tu as une mémoire de poisson rouge

10 expressions journalistiques qu'on en a tous marre d'entendre

Confinement: 5 activités anodines du quotidien qui nous manquent