fbpx

Après Soolking, Balti au coeur de la polémique au Maroc…

Par le 25 juin 2019 à 16:34

Après la polémique provoquée par Soolking qui a brandi le drapeau de la pseudo RASD, c’est au tour du rappeur Tunisien Balti d’être au coeur de la polémique bien qu’il affirme n’avoir aucune relation avec les accusations qui sont à son encontre.

Publicité

Balti

Depuis quelques heures, les réseaux sociaux sont enflammés suite à une story Instagram publiée par un compte Instagram portant le nom de Balti avec plus de 180.000 followers, et dans laquelle on aperçoit le drapeau du Maroc, de l’Algérie, ainsi que celui du Polisario accompagnés d’une phrase: « Il n’y a aucun interêt dans la révolte. »

https://www.instagram.com/p/BzIzkroAwhe/?igshid=mlt4pe97ed4u

Publicité

Quelques heures après l’indignation des marocains, une autre story a été publiée portant des excuses au nom de Balti.

« Nous ne voulons dénigrer qui que ce soit. Nous sommes tous des frères, nous ne faisons pas la politique. Maghreb United » pouvait-on lire, avant que le compte ne soit piraté.

 

Toutefois, dans un autre compte Instagram, portant également le nom de Balti, ce dernier a publié une vidéo dans laquelle il affirme ne pas être à l’origine de ces publications, tout en étant choqué.

Est-ce véritablement lui ?

View this post on Instagram

توضيح

A post shared by Balti (@thisizbalti) on

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

11 types de filles en couple

Tu sais que tu vis seul(e) à l'étranger quand…

Les 10 plus beaux hôtels de Marrakech

10 moments que chacun d'entre nous aimerait partager avec son frère/sa sœur

7 premières fois qu’aucune fille n’oubliera

Confinement: 5 activités anodines du quotidien qui nous manquent

En Images : Toutes ces fois où Feu Hassan II a prouvé qu'il avait du style

Qu'est-ce qui fait de 'L'orange amère' l'un des films préférés des Marocains ?

9 signes pour reconnaître un mythomane

14 types de retardataires qu'on connaît tous