Bientôt des toilettes publiques à Casablanca… encore faut-il qu’elles restent propres

Kenza Amri

Par le 5 septembre 2018 à 16:12

Une envie pressante ? Pas d’inquiétude, pour les Casaouis du moins, qui auront bientôt à leur disposition des toilettes publiques

Le problème, c’est que rares sont ceux qui s’en réjouissent… et pour cause alors que le projet n’est encore qu’à l’étape théorique, nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’hygiène et qui doutent déjà de la propreté de ces toilettes qui pourraient vite se transformer en dangereux nids à bactéries.

Ce projet non des moindres a été mis aux mains de la société de développement local Casa Aménagement par le conseil de la ville. Un appel d’offres a d’ores et déjà été lancé et les résultats sont prévus pour le mois d’octobre.

Et pourtant, alors même que le projet n’a pas encore vu le jour… nombreux sont les détracteurs qui n’y voient qu’une façon de jeter l’argent par les fenêtres. Sur le net, les critiques fusent et le moins que l’on puisse dire c’est que les citoyens ne semblent pas être convaincus de cette initiative menée par le conseil de la ville.

Les principales raisons invoquées ne sont autres que le coût exorbitant du projet qui s’élèvera à 60 millions de dirhams pour 100 unités de ces sanitaires publiques, soit 600 000 dh par unité.

Hormis l’aspect financier, d’autre s’inquiètent de l’aspect hygiénique de ces WC.

La mise en place de toilettes publiques à Casablanca semble toutefois être une bonne initiative, voire une nécessité à l’heure où la propreté de la métropole demeure très discutable, puisqu’elle permettrait d’éviter que les rues ne se transforment elles-mêmes en urinoirs…comme elles le sont déjà à certains endroits.

Mais à quel prix ? Et surtout, est-ce réellement un bon investissement dont tout un chacun pourra bénéficier au long terme ou simplement une initiative temporaire dont l’entretien sera négligé et qui finira par se transformer en poubelle publique dégageant odeurs nauséabondes et faisant office de vecteurs de maladies.

Si ça peut en rassurer certains, la description du projet précise : «Munis d’un système de lavage et de désinfection totale à chaque utilisation, les sanitaires automatiques doivent permettre de mettre à la disposition des citoyens des toilettes toujours propres et accueillantes et ce, afin de répondre au mieux aux exigences de la ville de Casablanca».

De même pour éviter les toilettes bouchées, les problèmes techniques et la mauvaise gestion… des techniciens seront formés pour assurer un bon fonctionnement permanent de ces toilettes publiques.

En espérant que ce qui a été dit en théorie sera réellement appliqué en pratique… et en espérant également que les usagers qui auront trouvé les toilettes propres à leur arrivée les quitteront en les laissant propres… Par respect, civisme et bienséance.

Kenza Amri

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Les indémodables

Les twittos marocains les plus drôles qu'il faut absolument suivre

9 choses qui arrivent quand ta coloc' est aussi ta meilleure amie

12 choses qui t'arrivent quand tu es super mn7ouss

Ces caméras cachées marocaines qui nous ont marqués

7 leçons de vie que nous a apprises le jeu Mario Kart

Pour favoriser l'apprentissage de l'arabe, cet artiste égyptien transforme les mots en dessins

Les 18 types de messages que chacun de nous a reçus au moins une fois dans sa vie

Quiz : À quel point ta vie est-elle bordélique ?

14 choses auxquelles tu penses en préparant ta valise pour voyager

Les 8 photos les plus 'cools' du Président Barack Obama