fbpx

Bientôt vers un retour à la normale au Maroc ?

Par le 10 février 2022 à 10:02 - 105 réactions

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia d’aujourd’hui, le Maroc se prépare à un retour à la vie normale en cohabitant avec le virus. Mythe ou réalité? Détails. 

Publicité

 

« Dans ce nouveau plan, les autorités partent du principe que la Covid-19, avec ses éventuels variants, sera désormais considérée comme une maladie endémique, une sorte de «grippe saisonnière» en somme. Et pour agir en conséquence, il a été décidé d’aller aussi loin que possible en matière d’immunité collective. Le chef du gouvernement enchaîne d’ailleurs les réunions avec différents acteurs politiques, sociaux et économiques. L’objet étant bien évidemment d’inciter les citoyens à compléter le protocole national de vaccination » rappelle Al Ahdath Al Maghribia, propos rapportés par le 360.

Publicité

Alors que l’Espagne, Israel, l’Italie, la France ont déjà annoncé la fin du pass vaccinal bientôt, la fin des tests, la fin des masques pour appréhender la COVID-19 comme une simple grippe saisonnière, le Royaume semble s’y mettre aussi. Après avoir ouvert les frontières ce lundi 7 février, le Maroc semble sur le chemin de la normalité.  « Une commission interministérielle formée par les ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères, du Transport, de la Santé et de la protection sociale, planche, en coordination avec le Comité scientifique et technique, sur une feuille de route qui permettra au Maroc de cohabiter avec le virus. Citant un membre du Comité scientifique et technique, le quotidien souligne que si l’action proactive suivie par le Maroc depuis le début a porté ses fruits, il n’est pas question de mettre en péril aujourd’hui tout ce qui a été réalisé pendant ces deux dernières années ».

Ce serait à partir du mois mars, et de façon progressive. « Le dernier point de cette feuille de route est, à terme, de cohabiter avec le virus. Pour ce faire, les autorités publiques inciteront davantage les citoyens à participer à la campagne nationale de vaccination. Dans cet objectif, note le quotidien, elles comptent se montrer fermes. Ce qui suppose des sanctions plus sévères. Il faut s’assurer que toutes les catégories de citoyens complètent le protocole vaccinal, à commencer par les personnes vulnérables, puis les personnes actives et, dans un troisième temps, le reste de la population ».

Allez !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Soufiane Ottmani, ce voyageur marocain qui a réussi le pari fou de faire le tour du Maroc en pleine pandémie

10 choses que tu ressens quand tu fais du sport pour la première fois depuis des lustres

Voici les 25 employeurs qui intéressent les étudiants marocains de l'étranger !

8 signes qui font de lui un '3niba'

Les 7 plats les plus dangereux au monde

Voici les 10 meilleures écoles de commerce en France

Quiz : Quel type de maman es-tu ?

12 leçons que Casablanca nous a apprises

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés

7 moments que toute fille aux cheveux bouclés a déjà vécus