fbpx

BIM pourrait bel et bien fermer ses portes au Maroc

Par le 11 février 2020 à 15:15

Les Marocains pourraient bel et bien ne plus avoir droit à la chaîne de distribution BIM. Cette dernière devra commercialiser des produits marocains faute de quoi elle serait contrainte de mettre la clé sous la porte.

Publicité

L’accord de libre-échange entre la Turquie et le Maroc va être revu afin qu’il soit mutuellement bénéfique et selon le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, le Maroc a fait part à la Turquie de quelques préjudices, tout en réclamant une solution qui ne porte pas atteinte aux intérêts du Royaume.

Publicité

Selon les informations rapportées par la MAP, la chaîne turque de supermarchés opérant au Royaume ne vend pas de produits marocains, ce qui entraine la fermeture de plusieurs commerces de quartier.

Le ministre a, donc, informé le président de BIM, « qu’il serait impossible de poursuivre les relations commerciales actuelles, suggérant de vendre les produits marocains dans ses magasins, faute de quoi la chaîne serait contrainte de mettre la clé sous la porte. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Marrakech : 7 riads branchés qui vous feront profiter de l’authenticité de la Médina à moins de 200 dh

Noël au Maroc : "Pas besoin d'être Chrétien pour célébrer et se faire des cadeaux"

11 personnes que l'on retrouve autour d'un Couscous

Si vous êtes de véritables meilleures amies, vous aurez fait au moins 25 de ces 32 choses

Vidéo : Sofia Taloni raconte sa transformation physique et comment la chirurgie esthétique a changé sa vie

5 choses à savoir sur le pass vaccinal et les avantages qu’ il offre à ses détenteurs

L'Asie comme vous ne l'avez jamais vue

Le "Halal Test" vérifie si votre plat contient du porc ou de l'alcool

Quiz : À quel point es-tu '7amed' ?

10 idées originales pour larguer quelqu'un