CAN 2019 retirée au Cameroun, et maintenant ?

Abdelouahed Ben Talha

Par le 1 décembre 2018 à 20:01

La CAN 2019 a été officiellement retirée au Cameroun hier soir. La raison invoquée : le retard abyssal des travaux d’infrastructure et l’impossibilité notoire que ces derniers soient livrés à temps. L’inquiétude sur la capacité du Cameroun à organiser l’évènement ne date pas d’hier. Il y a un an de cela déjà, les premières voix s’élevaient pour pointer du doigt la très probable incapacité du Cameroun à accueillir la CAN. Aujourd’hui, il lui est proposé une alternative, tandis qu’on saura le nouveau pays organisateur avant la fin du mois.

Les raisons d’un échec annoncé

Avant de pointer le Cameroun du doigt, revenons sur un fait important. A la base, il était question d’accueillir une CAN à 16 équipes, comme l’a toujours voulu la tradition. Or, la CAF a proposé de passer de 16 à 24 nations, soit le 1/3 des équipes totales, et autant en investissements, infrastructures et moyens. Le Cameroun n’a pas pu assumer un tel cahier des charges, et c’est tout à fait normalement qu’il se retrouve sur le carreau.

Depuis quelques mois, l’idée que le Cameroun se fasse retirer sa CAN devenait de plus en plus crédible. Depuis hier soir, cette information est officielle.

Ce qui va suivre

La CAF n’a pas perdu de temps pour annoncer les prochaines échéances. L’instance africaine donne 1 mois aux pays qui souhaitent se porter candidats de le faire. Mieux que cela, Ahmad Ahmad, président de la CAF a déclaré qu’on connaîtrait le pays organisateur de la CAN « avant la fin de l’année« . C’est une affaire de quelques semaines, donc, avant de connaître l’heureux élu.

Pour ce qui est du Cameroun, l’instance africaine lui propose d’organiser la CAN 2021 et de décaler l’évènement que devait accueillir la Côte d’Ivoire cette année-là, pour 2023.

Abdelouahed Ben Talha

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Les indémodables

10 choses que font les petits enfants et que l'on adore

5 bonnes adresses foodie à découvrir à El Jadida

10 types d’étudiants que l'on trouve dans une classe d’architectes

Ton guide pour apprendre le 'Minionese', le langage des Minions

7 choses qu’une femme rêverait qu’un homme lui dise

12 astuces pour cheveux que toute fille devrait connaître

8 endroits où prendre un petit déjeuner à moins de 150 dhs à Rabat

7 situations qui prouvent que vous êtes le/la benjamin(e) de la famille

Emmerder le monde en 34 petits conseils quotidiens

7 comptes Instagram qui vous feront découvrir le Maroc autrement