Ce jeune photographe marocain a immortalisé 464 regards à travers le mond

Par le 27 février 2018 à 12:24

Le Caire, Paris, Casablanca, ou même TaipeiMohamed Bennis est un jeune photographe marocain qui a parcouru le monde tout en immortalisant la beauté au cours de ses périples. Une beauté rare, infinie, parfois imperceptible, que seul un vrai connaisseur est susceptible de mettre en valeur. Cette beauté, il l’a trouvée dans des regards, dans l’humanité.

Publicité

Après avoir étudié l’entrepreneuriat social, ce jeune Marocain n’a pas hésité à arpenter les routes pour aller au-delà des simples apparences et pour ressentir ce contact humain au plus près de son âme.

Un engagement humanitaire aux 4 coins du monde qui a été vecteur de savoir, de connaissances mais surtout d’échanges. Une conversation, une histoire, un récit, un destin, un sourire, un regard, une photo… Voici en quelques mots le cheminement de son travail humaniste qui place l’Homme au centre de son processus.

Publicité

Un travail accompli avec passion afin d’immortaliser des moments, des êtres et des émotions, parce qu’une image vaut mille mots et qu’aucun langage ne serait à même de retranscrire aussi bien la beauté d’une âme, la douceur d’une rencontre ou l’innocence d’une discussion avec des inconnus.

L’humanité, rien que l’humanité, dans son état le plus brut

Des photographies qui dépassent toutes les frontières, toutes les barrières linguistiques, culturelles ou sociales.

Récits, portraits, d’ici et d’ailleurs

Le Niger, le Maroc, le Laos, le Cambodge ou encore le Vietnam… les émotions ne se limitent à aucune nation et les 464 regards immortalisés sont la preuve même que les variétésinterculturelles ne sont que richesse, plus encore, que les différences apparentes sur ces portraits d’inconnus ne sont que négligeables comparées à la force expressive de l’humanité sur chaque visage, une humanité qui unit, qui rassemble et qui annihile toute distinction. Une sincérité pure émane de ces regards, à l’image d’un diamant dans son état le plus brut. Des parcours singuliers, mais des émotions communes. Tous différents, mais tous pareils.

Mohamed Bennis exposera ses photographies pour la première fois à la galerie Nadar, Casablanca du 15 au 29 Mars, l’occasion pour les plus curieux d’admirer son œuvre de plus près.

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les inegalités sociales au Maroc vues depuis la lentille d'un car spotter

Mon beau Riad : Fès, entre tradition et modernité

15 choses que seuls les enfants de parents divorcés peuvent comprendre

5 choses que tu peux acheter au prix d'un paquet de cigarettes !

Voici les 4 meilleures universités marocaines au niveau maghrébin

15 endroits super instagrammables à Rabat

5 clichés de Malick Sidibé à découvrir au Musée de Rabat

Quand les marocains parlent aux marques sur les réseaux sociaux

11 signes qui prouvent qu'il/elle est ton crush

3niba ou gentleman ? Le test qui nous montrera de quel côté tu es