Ces moments virtuels par lesquels on est tous passés

Elmejjarmi Oumaima

Par - 239 réactions

On a appris à vivre avec le virtuel, par moments, on peut rire à gorge déployée et de manière interminable devant son écran sans avoir à contrôler son ton, sautiller de joie et bien plus encore.

On peut tout faire tant qu’on ne nous voit pas !

Il s’en suit que plein de moments virtuels nous ont marqués, on commence par le plus connu…

1. Je suis disponible, mais je ne réponds pas à l’appel, pourquoi ? J’en sais rien !

Ce moment qui nous a tous agacé, quand on est sur notre smartphone, tranquille et qu’on reçoit un appel, la majorité pour ne pas dire tout le monde préfère ne pas y répondre, autant rester impassible à l’appel que d’y raccrocher.

Pourquoi ? On rame tout simplement, en plus on choisit l’option la plus sereine et rassurante : envoyer un message.

Et si on nous rappelle juste après ? Eh bien là, avec un peu de courage, on crache tout le répertoire de pardons mielleux dont on dispose au risque d’épuiser notre stock.

2. Je lis le message, mais je n’affiche pas de vu

Là par contre, ça commence à avoir plus d’expertise en relations virtuelles. Lire le message sans afficher de vu, on peut dire que c’est un bon stratagème pour éviter de répondre aux messages que nous trouvons lourds… Mais ne serait-ce que pour un bout de temps, surtout si la personne lourde insiste.

De toute manière, si vous ne répondez pas c’est à vos risques et puérils !

3. Mon commentaire déborde d’hilarité alors qu’en réalité…

Eh oui, méfiez-vous des commentaires du genre hhhhh…, ahaha…, hahaa…, à l’apparat hilarant certes, cependant on ignore la tête que fait la personne du commentaire, un ennuyé de plus belle peut-être ?

4. Ce j’aime qui m’échappe lorsque j’espionne un profil

C’est lorsqu’on tient à être le plus discret possible que l’on devient indiscret, dans ce contexte, c’est moult vrai. Ce n’est que lorsqu’on espionne un profil qu’un j’aime nous échappe.

Certes on l’enlève au moment même et on se console en se disant que cela n’apparaîtra pas sur ses notifications, mais en vérité, on aimerait disparaître à miles pieds sous sol.

5. J’ai de la famille sur mon réseau ? bloque, bloque, bloque !

Sur le ton de Radwa El Sherbiny l’animatrice du programme Heya W Bess ! En effet, la devise la famille, c’est tout, n’est qu’une fausse illusion sur les réseaux sociaux. D’ailleurs la plupart les bloque, en vue d’éviter les malentendus surtout quand on délire grave fort avec nos amis, cela pourrait y être très mal intercepté.

6. Je screen la conversation et je l’envoie à la même personne

On se tape la grosse honte…

Maintenant que vous savez que cela nous arrive tous, n’en soyez plus intimidés et assumez vos moments virtuels !

Elmejjarmi Oumaima

Jeune marocaine ayant une grosse passion pour l'écriture, vous l'aurez certainement ressenti à travers mes écrits, preuve que vous avez du bon goût et que vous aussi, vous POUVEZ écrire, qu'attendez-vous ? Commencez !

Les indémodables

Tout ce qu'il faut savoir sur le globe-trotter marocain Anass Yakine

15 villes Marocaines décryptées en infographie

8 stéréotypes qu'a chaque Marocain en tête sur les soirées

14 souvenirs d'enfance que tous les Marocains ont en commun

Quiz : Réponds par OUI ou NON et on te dira si tu peux te considérer comme un adulte

C'est prouvé, les 'wekkala' ont aussi des qualités

10 Marocains à qui on aimerait dire 'merci'

16 pensées que tu as quand ta meilleure amie se marie

7 raisons pour lesquelles les couples heureux postent moins sur les réseaux sociaux

Les photos de lycée des plus grands rappeurs américains