‘Chikaya.ma’, le premier portail national dédié aux réclamations lancé au Maroc

Par le 9 janvier 2018 à 18:32

Le lancement officiel du projet du Premier Portail National des Réclamations « Chikaya.ma » a eu lieu aujourd’hui. Ce projet a pour cibles les administrations et institutions publiques ainsi que tous les organes qui exercent une fonction publique. Le Chef du Gouvernement, Saad Eddine El Othmani a annoncé à Rabat « Le portail constitue un des mécanismes de lutte contre la corruption ».

Publicité

Il incite donc les différents départements ministériels du pays à élaborer des rapports annuels, qui lui seront soumis, comportant les statistiques relatives aux différentes réclamations, remarques et propositions émises par les citoyens, ainsi qu’aux réponses accordées aux usagers avant de les transmettre aux autorités gouvernementales en charge de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique (RAFP).

Publicité

Le ministère de la RAFP a, par conséquent, mis en place en partenariat avec le ministère de l’Industrie, du Commerce, d’Investissement et de l’Économie Numérique, un dispositif intégré pour la réception des réclamations, remarques et propositions des usagers, mais aussi de leur suivi et leur traitement. Un site web institutionnel du Portail National des Réclamations « Chikaya.ma », une application mobile « Chikaya » et un Centre d’appel et d’Orientation Administrative sur le numéro « 3737 » ont donc été mis en place.

Suite aux efforts déployés par le ministère, le portail mis en place a pour but de faciliter la procédure du dépôt des réclamations et plaintes et de pourvoir les administrations publiques d’un mécanisme unique et commun pour la gestion et le traitement de ces dernières.

Aussi, il vise à mettre en application la transformation digitale de l’Administration marocaine, à renforcer l’utilisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et par-dessus tout à simplifier les procédures d’accès aux services en ligne. Il constitue également un levier encourageant le développement de l’administration électronique, notamment avec le dispositif « IDARATI », qui englobe le portail « emploi-public.ma », le portail « service-public.ma », le portail de géolocalisation des services publics « maps.service-public.ma », et le Centre d’Appel et d’Orientation Administrative.

Amoureuse de la rédaction depuis mon plus jeune âge, je mets ma plume à votre disposition pour vous apporter le meilleur du net.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 clichés de Malick Sidibé à découvrir au Musée de Rabat

Je suis marocaine et lesbienne et voici comment je vis dans une société conservatrice

10 choses qui prouvent qu'au fond, on est tous pareils

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés

10 illusions que tout étudiant ingénieur marocain concède

7 panneaux de signalisation qu'on aimerait avoir au Maroc !

7 Marocaines talentueuses à suivre sur Instagram en 2020

En images 9 phrases que tout infographiste détesterait entendre

Ces photos qui prouvent que nous étions beaucoup trop innocents pendant notre enfance

10 phrases que les célibataires marocains en ont marre d'entendre