Assurances : Mise à disposition d’une plateforme dédiée aux réclamations

Par le 24 janvier 2018 à 12:05

Pour déposer leurs réclamations et pour le suivi de leurs demandes, les clients des assurances disposent dorénavant d’une plateforme créée à cet effet.

Publicité

lematin.ma

L’autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) a mis à la disposition des clients des assurances une plateforme dédiée dans laquelle ils pourront déposer leurs réclamations.

Dans un communiqué, l’ACAPS affirme : «La plateforme permet ainsi la dématérialisation du processus de gestion des réclamations afin de promouvoir une politique de proximité et de servir au mieux l’assuré.»

Publicité

Les réclamations pourront se faire à travers un formulaire détaillé. De plus, les assurés pourront suivre l’état d’avancement de leur dossier. En cas d’informations incomplètes, ils pourront même passer par la plateforme pour ajouter les pièces justificatives nécessaires.

Pour y accéder, il suffit de visiter l’adresse suivante.

Assureurs, on vous a à l’oeil.

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 bonnes raisons de regarder Game of Thrones

12 choses qui prouvent que tes années à l'université sont les meilleures

Quiz : Tu prétends connaître toutes les villes marocaines ? Prouve-le

14 signes qui te font 'lfercha' quand tu es amoureux

6 spoilers à découvrir soi-même pour ne pas se faire spoiler

9 'comfort food' qui vont te faire oublier que l'été est pour bientôt

Avant/Après : Ton premier jour à l'école VS à la fin du semestre

10 spots où prendre une belle photo à Casablanca

Negafa, Guerrab... ces métiers propres à notre culture

10 choses que les gens font et que tu détestes mais que tu fais quand même