fbpx

Comprendre l’arrivée de la monnaie virtuelle au Maroc en 7 points

Par le 21 novembre 2017 à 17:48

La monnaie virtuelle, ou ce mode de paiement en ligne tendance dont on entend parler partout, fait sa grande arrivée au Maroc. Si toi aussi tu te poses des questions sur la monnaie virtuelle, son fonctionnement ou si tu te demandes qu’est-ce qu’un Bitcoin, ces 7 points t’aiderons à mieux comprendre le déroulement des choses.

Publicité

1. La monnaie virtuelle, c’est quoi ?

Le bitcoin a été créé en 2009 par une personne, ou un groupe de développeurs, portant le pseudonyme de « Satoshi Nakamoto ». Il y a quelques temps, l’entrepreneur australien Craig Wright avait révélé à plusieurs médias internationaux qu’il était la véritable personne derrière les première lignes de code du Bitcoin.

The Economist

2. La crypto-monnaie est une monnaie dématérialisée, un échange direct et décentralisé entre internautes sous forme cryptée

ulrichdpola.wordpress.com

3. Cette monnaie permet d’effectuer des transactions anonymes sans régulation et sans intermédiaire

Les bitcoins sont stockés dans une porte-monnaie virtuelle (compte bancaire) qui permet les transactions afin d’être indépendant des systèmes bancaires.

Publicité

Trulia

4. La valeur de la monnaie virtuelle est en perpétuel mouvement

Le taux de change de cette monnaie virtuelle vaut plus de 4.000 euros et s’inscrit dans une tendance de forte croissance depuis plusieurs mois. ll est en effet possible d’échanger ces monnaies virtuelles avec des monnaies conventionnelles

The Local Austria

5. La MTDS et le Bitcoin

Dans un communiqué diffusé ce mardi 14 novembre, la société de services numériques MTDS annonce l’introduction de l’acceptation du Bitcoin pour le paiement de ses prestations. Elle a voulu adopter l’un des modes de paiement innovants et à fort potentiel de croissance pour permettre à ses clients, notamment internationaux, de régler les prestations directement par Bitcoin à côté des autres méthodes de recouvrement traditionnelles telles que le virement et les cartes bancaires locales et internationales, a expliqué Karl Stanzick, directeur général de MTDS.

6. L’arrivée bu bitcoin au Maroc

S’il n’y avait aucune position officielle des autorités marocaines jusqu’à présent, l’Office des changes vient de réagir en interdisant les transactions effectuées via monnaies virtuelles. De telles transactions « constituent une infraction à la réglementation des changes et sont passibles de sanctions et d’amendes prévues par les textes en vigueur », explique le département de Hassan Bouknadel.

7. Mais ce n’est pas tout…

Cela n’empêche toutefois pas l’Office des changes de suivre l’évolution des monnaies virtuelles, en collaboration avec Bank Al-Maghrib (BAM) et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM).

La Nouvelle Tribune

Passionnée d'ecriture et éternelle rêveuse, je suis constamment à la recherche de ce qui fera la différence ou donnera du sens à ma vie.

Publicité

Les indémodables

Ces 8 photos vous feront aimer votre emploi

18 personnes typiques que tu rencontres à la fac

À quoi ressemblent les robes de mariées traditionnelles à travers 25 pays ?

11 preuves que les dîners entre amis sont les meilleurs

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés

Ces 13 phrases classiques que nous avons tous dites à nos parents

10 caractéristiques des femmes fortes... la Marocaine en fait partie

12 signes qui prouvent que vous êtes un(e) vrai(e) bouquineur(se)

GOT : 7 choses surprenantes que vous ignorez probablement sur les acteurs de la série

Top 5 des chats les plus chers du monde