fbpx

Course poursuite entre la police espagnole et un bateau avec des Marocaines à son bord

Par le 6 janvier 2021 à 15:02

Une course poursuite d’envergure a eu lieu près de la frontière nord marocaine, le 5 janvier aux alentours de 13 heures. La garde civile de Sebta avait repéré, dans un premier lieu, un bateau de plaisance dont la présence était suspecte, rapporte l’agence de presse EFE.

Publicité

S’en est suivi une longue course poursuite lorsque le propriétaire du bateau a remarqué l’arrivée des policiers. Il a tenté de fuir vers la côte de Cadix pour éviter de se faire arrêter. Mais les agents de la garde civile espagnole ont réussi “à intercepter le bateau de plaisance alors qu’il était proche d’Algesiras”.

A bord du bateau se trouvaient six femmes marocaines migrantes qui ont “présenté de faux papiers” et le propriétaire du véhicule, un résident d’Algésiras d’origine marocaine.

Publicité

Les personnes arrêtées ont été transférées à la marina de Sebta pour être soignée. Une des femmes marocaines, blessée à la tête a dû être soignée à l’intérieur de l’ambulance “après avoir subi un coup sévère en raison de la vitesse qu’a atteint le bateau lors de son évasion”, poursuit la même source.

Le propriétaire du bateau de plaisance a été “arrêté en tant qu’auteur présumé d’un crime à l’encontre de citoyens étrangers et pour désobéissance”.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mode d'emploi : Comment énerver un marocain ?

15 pensées qui t'empêchent de dormir

11 règles du foot de rue de notre enfance

5 recettes de plats faciles et pas chers pour un Ftour délicieux

30 choses que tu dois absolument faire avant d’avoir 30 ans

5 choses qui font qu'on déteste les dimanches

On a tous un ami sur Instagram qui...

6 avant-après de Marocains qui ont fait le buzz sur Youtube

Un chauffeur de taxi retrouve 170 000 dhs oubliés et les rend à leur propriétaire

7 choses qu'on a tous vécues avec les petits taxis marocains