États-Unis : ils découvrent dans le cercueil le corps d’une autre personne

Par le 22 janvier 2022 à 15:56

La personne qui se trouvait dans le cercueil portait les habits et les boucles d’oreilles de la défunte. Les responsables du funérarium ont présenté leurs excuses et ont décalé les obsèques. Rapporte Cnews.

Publicité

Dévastée par la disparition de leur proche Sonya White, décédée à l’âge de 51 ans, la famille de la défunte ont vécu un véritable cauchemar lors des obsèques dans l’Ohio. Arrivée au service funéraire, la famille découvre que le cercueil dans lequel était censée reposer la dépouille de Sonya White, était occupé par une autre personne, comme le révèle le média américain ABC 6.

« Quand nous sommes entrés, il y avait un corps différent dans son cercueil. Il portait ses vêtements, sous-vêtements, ses boucles d’oreilles et sa perruque. Nous étions très dévastés. Nous pleurions tous. Nous étions très bouleversés parce que nous avions déjà de la difficulté », affirme sa Lisa Harde, cousine de la défunte.

Publicité

Quant à la sœur de Sonya White, Kisha Givens estime que les pompes funèbres de Marlan Gary dans l’Ohio ont manqué à leurs engagements. « Vous vous attendez à ce que votre proche soit manipulé avec soin lors de son décès. Être aussi négligent avec le membre de la famille de quelqu’un est inexcusable », dit-elle.

Immédiatement, l’erreur a été signalée aux responsables du funérarium. Ces derniers se ont excusés et ont décidé de décaler les obsèques. Prévue initialement à 16h30, les obsèques ont été décalés. « On nous a demandé de revenir à 18h30 parce qu’ils doivent échanger les corps et changer les boucles d’oreilles », témoigne Lisa.

La famille de Sarah White envisage de porter plainte contre les responsables du service funéraire.

Le funérarium Marlan Gary n’en est pas à sa première erreur en termes de mauvaise manipulation des dépouilles. Il y a dix ans, une erreur impliquant le corps d’un bébé avait été signalée.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

15 choses auxquelles tu penses en regardant le concours des miss

Vous rêvez de Mykonos et Santorin ? On a trouvé pareil au Maroc

Le Maroc d'autrefois : À quoi ressemblait la femme marocaine ?

Les 15 types de personnes que tu rencontres après le ftour

Casablanca il y a 100 ans, c'est ça...

14 signes qui te font 'lfercha' quand tu es amoureux

Mode d'emploi : Comment énerver un chel7

Marrakech : 7 lieux historiques à absolument découvrir

10 choses à faire/dire à cette personne que tu connais et qui est atteinte de cancer

Top 5 des meilleurs restaurants asiatiques à Casablanca