Étonnant : Le cannabis sauve la vie de cette petite fille

Par le 15 mars 2017 à 10:40 - 108 réactions

Publicité

Cette petite fille ne serait pas en vie aujourd’hui si ce n’était pas pour la marijuana médicale. A seulement 10 mois, Tatiana « Tuffy » Rivera a été diagnostiqué avec le Syndrome de Lennox-Gastaut, une forme assez rare et extrême d’épilepsie infantile. Cette maladie affecte son développement mental d’où son autisme et son incapacité à parler. 300 crises par jour dont 30 très graves. Des vidéos de ses crises sont en ligne sur sa chaîne Youtube et sur sa page Facebook afin de sensibiliser les gens à cette maladie (âmes sensible s’abstenir).

Son père a déclaré qu’on lui avait prescrit 25 médicaments différents en vain, avant de commencer à utiliser l’huile de cannabis. Les médecins lui ont dit qu’elle ne vivrait pas après son neuvième anniversaire, mais elle l’a fêté dernièrement :

Publicité

Le premier jour où elle a essayé le cannabis, elle n’a pas eu de crise toute la journée. Après le commencement de son nouveau traitement, elle est passée de 300 crises par jour à une crise par semaine, voire toutes les trois semaines.

Aujourd’hui, ses parents se battent avec des milliers d’autres familles, patients et soignants pour rendre le cannabis légal partout aux États-Unis, vu que la jeune fille ne peut utiliser le cannabis que dans quelques états. Si Ricardo Riviera devait donner à sa fille son médicament dans un autre État, il pourrait aller en prison.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Tu cherches encore quoi faire ce soir ? On a un bon plan pour toi !

Quiz : Es-tu un véritable Casaoui ?

12 signes pour reconnaître un connard

Confinement : 7 conseils pour gérer ta relation à distance

12 choses que les Marocains vivent pendant la période des soldes

6 messages à envoyer à son ex le 1er Avril

10 preuves que votre chat vous aime

Ces choses auxquelles les femmes marocaines doivent réfléchir contrairement aux hommes

14 situations que tu as vécues dans un salon de beauté

10 phrases que tu dis si tu es un 'bla nefss'