fbpx

Hit Radio va bientôt lancer un bouquet de 5 chaînes de télévision marocaines

Abdelouahed Ben Talha

Par le 5 mai 2018 à 13:54

Alors que le projet était dans l’air du temps, il semble enfin se préciser. La première radio privée de la région MENA annonce son intention de lancer un bouquet de cinq chaînes spécialisées marocaines, en se positionnant sur des segments innovants comme ceux des enfants, la cuisine et la musique. Hit Radio ainsi compte s’installer à Rabat pour ses activités télévisuelles et compte bien concurrencer les chaînes du Moyen-Orient, très présentes dans les téléviseurs des ménages marocains.

hitradio.ma

À l’occasion d’un entretien accordé à nos confrères de medias24, Younes Boumehdi a détaillé la future stratégie de Hit Radio. La 3ème radio marocaine en terme d’audience affiche ses ambitions et compte, dans les prochains mois, lancer pas moins de 5 nouvelles chaînes. Le but affiché étant d’ « enrichir la qualité du paysage audiovisuel marocain » et de « contrebalancer l’influence négative des chaînes satellitaires du Moyen-Orient qui véhiculent des clichés machistes et rétrogrades« .

Hit Radio souhaite ainsi lancer une chaîne de dessins animés réservée aux enfants comme Gulli. Une chaîne inspirée de National Géographic et de ses documentaires. Une chaîne spécialisée dans la musique dans la continuité de l’esprit Hit Radio (clips vidéos, Top 50…). Une chaîne consacrée à la cuisine et enfin une chaîne mi-généraliste avec des séries et des jeux.

Le budget devrait être inférieur à 50 MDH et le modèle économique principalement basé sur la publicité. À ce titre, M. Boumehdi précise que : « Comme la radio et la télé sont des métiers proches, nous utiliserons notre régie publicitaire radiophonique pour développer les ressources des 5 chaînes TV« .

Hit Radio mise sur la pluralité culturelle marocaine. Les programmes seront diffusés 24 heures sur 24 et surtout disponibles en trois langues : l’arabe, l’amazigh et le français. Ainsi, « le téléspectateur pourra sélectionner sur sa télécommande. »

Sous réserve de réception des licences, M. Boumhedi estime que « nous pourrons commencer à diffuser pendant l’été 2019. Il y aura une période de tests avant d’être complètement opérationnels dans les foyers en octobre 2019. »

Pour ce qui est des locaux de diffusion, la radio affirme qu’ils seront à Rabat et qu’ils pourront accueillir à terme 100 employés. Dans un premier temps, seules 35 personnes seront recrutées et une montée en puissance est à prévoir lors des 2ème et 3ème année.

Les principaux apports de ces chaînes seront de contribuer à « l’éducation, surtout chez les plus jeunes« . Le groupe audiovisuel estime pouvoir jouer un rôle où « la seule réponse est l’école coranique ou les crèches sauvages« .

De plus, l’influence des programmes satellitaires en provenance du Moyen-Orient ne sont pas du goût de M. Boumehdi, selon lui « on ne peut pas les qualifier de pédagogiques ou de tolérants. À l’image, on leur montre des jeunes filles habillées en manches longues et qui sont cantonnées à des tâches ménagères. Sachant que ces clichés vont à l’encontre de l’ouverture prônée par le Maroc, Hit Radio proposera une alternative à ces visions machistes et rétrogrades car l’éducation des masses fait aussi partie de notre mission. »

Bon courage.

Abdelouahed Ben Talha

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Les indémodables

9 bonnes raisons de NE PAS faire de fête de mariage au Maroc

Les 12 types d'ex qu'on a tous

6 façons de rompre avec son mec ou sa copine

14 camarades de classe que nous avons tous eus un jour

8 mensonges qui sortent naturellement de la bouche de chaque Marocain

16 bonnes raisons de ne pas sortir en été

Ces prénoms de garçons marocains qui s'écrivent de 36 000 manières différentes

20 films tirés d'une histoire vraie à voir absolument

Du ”Gueddid” au ”Boulfaf”, le Maroc après Aïd El Adha ne vous laissera pas indifférents

A tous les CONducteurs qui s'accaparent de nos routes, on vous fait repasser le permis