fbpx

Hugh Jackman et le cancer, cette fois ce n’est pas du cinéma

Par le 14 février 2016 à 16:38

Hugh Jackman serait atteint d’un cancer de la peau, et non, ce n’est pas un autre rôle mémorable que nous admirerons au cinéma, cette fois c’est du sérieux, c’est la vraie vie.

Publicité

Sa bataille avec le cancer date d’il y a trois ans, quand sa femme a découvert un petit bouton sur son nez. Bien que têtu, il a quand même voulu faire plaisir à sa moitié et a vu un médecin. Verdict : une Carcinome Basocellulaire.

Deb said to get the mark on my nose checked. Boy, was she right! I had a basil cell carcinoma. Please don’t be foolish like me. Get yourself checked. And USE sunscreen!!!

Publicité

Une photo publiée par Hugh Jackman (@thehughjackman) le

Bon, ne vous affolez pas, le nom fait peut-être peur, mais il s’agit du type de cancer de la peau le plus fréquent, et le moins fatal. Ouf, on respire.
Mais la morale de l’histoire, c’est qu’on peut être beau, talentueux et riche, le cancer n’épargne personne. Hugh en est conscient actuellement, et fait de son mieux pour sensibiliser ses fans et les inciter à se protéger du soleil.

An example of what happens when you don’t use sunscreen. Basal cell. The mildest form of cancer. PLEASE WEAR SUNSCREEN and get check ups regularly!

Posté par Hugh Jackman sur lundi 8 février 2016

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

16 jeux vintage qui ont fait votre bonheur

10 choses que tout étudiant a déjà vécues

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi

11 choses gratuites pour t'aider dans ta vie d'étudiant

8 réactions les plus hilarantes des Marocains par rapport à la 3ème guerre mondiale

Les 15 types de filles célibataires

5 choses qui font qu'on déteste les dimanches

15 choses que les filles accros au sport détestent

12 raisons de croire encore au foot marocain

Ces 10 fois où l'architecture islamique nous a éblouis