Il s’amuse à déformer l’hymne national et se fait arrêter…

Par le 1 octobre 2019 à 10:29 - 64 réactions

L’indignation était au rendez-vous sur les réseaux sociaux ! Un jeune lycéen marocain s’était fait arrêter à Ksar El Kébir, pour avoir déformer l’hymne national.

Publicité

Selon les informations rapportées par le HuffPost Maroc ainsi que d’autres sources, un jeune lycéen de 17 ans a été arrêté pour s’être amusé à « déformer » quelques couplets de l’hymne national pendant que ses collègues le chantaient devant le drapeau.

Publicité

Le directeur de l’établissement scolaire a, donc, porté plainte contre lui pour avoir porté « atteinte à l’hymne », et afin qu’il soit « châtié » ce qui a induit à son arrestation.

Le jeune marocain n’a pas été mis en détention, suite à son âge, et le parquet a décidé, ce lundi, de ne pas le poursuivre, toutefois, son affaire a bien soulevé un tollé sur les réseaux sociaux et a fait réagir plusieurs militants associatifs ainsi que l’Instance démocratique marocaine des droits humains (IDMDH), comme le cite le Huffpost Maroc.

Une forte indignation a été déclenchée contre le directeur qui a adopté cette démarche au lieu de faire appel à « des mesures éducatives et plus pédagogiques »…

https://www.instagram.com/p/B3B15bUj5YN/?igshid=vrp013i7b5ro

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

14 conseils pour réussir son entretien d'embauche

Méditer, 6 clichés sur LA nouvelle tendance

Ces dessins de super héros dans des situations 100% marocaines vont illuminer votre journée

10 choses que tu ne comprendras que si ton/ta meilleur(e) ami(e) est à 36,000 kms de toi

12 choses qui prouvent que tes années à l'université sont les meilleures

10 choses que tout étudiant a déjà vécues

Les oeuvres les plus bluffantes du Body-painting

Tu te demandes encore où a disparu ton salaire ? On te donne la réponse

Voici 7 stars marocaines avant et après leur célébrité

20 galères que tout insomniaque a déjà vécu