fbpx

Kénitra : 19 ans de prison pour les gendarmes accusés de meurtre

Par le 8 janvier 2022 à 9:50

Accusés du meurtre d’un jeune homme au niveau d’un barrage de contrôle routier, trois gendarmes, dont un adjudant, viennent plonger pour 19 ans de prison. Rapporte Le360.

Publicité

Le verdict est tombé dans l’affaire du jeune homme tué pendant le ramadan dernier à Moulay Bousselham. 3 gendarmes accusés dans cette affaire ont écopé d’un total de 19 ans de prison pour meurtre et falsification de PV.
La sentence a été prononcée par la Cour d’appel de Kenitra en début de semaine.
Le jeune homme est décédé après être entré en conflit avec un gendarme au niveau d’un barrage de contrôle. L’altercation entre les deux personnes a conduit au drame qui a avait défrayé la chronique dans la région.
Après avoir passé plus d’un mois en hospitalisation, la victime a fini par perdre la vie, provoquant un climat de contestation qui a mobilisé, à l’époque, de hauts gradés de la gendarmerie et des responsables de la Justice dans la région du Gharb. La brigade judiciaire de la gendarmerie a alors été mobilisée pour enquêter sur l’affaire, dans la mesure où beaucoup dénoncent le maquillage de l’affaire en un simple accident de la route.
L’enquête a rapidement conclu à l’implication de 2 gendarmes postés au niveau d’un barrage de contrôle routier dans des coups et blessures provoquant la mort. Ils ont alors été placés en détention provisoire, tandis que le procureur du Roi a décidé de poursuivre également leur responsable, un adjudant ayant validé le PV rédigé par les 2 accusés.
Le principal accusé dans cette affaire a été condamné à 15 ans de prison pour meurtre et falsification de documents officiels. Son coéquipier qui l’accompagnait pendant son service ce jour-là a écopé de 2 ans de prison ferme pour complicité dans la falsification du PV. Également soupçonné dans cette affaire, le responsable territorial de la brigade à laquelle appartenaient les 2 gendarmes a écopé de la même peine.
Avant le jugement, le haut commandement de la gendarmerie avait décidé de bannir les deux premiers gendarmes, et ce, conformément à la réglementation en vigueur.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 choses qu'on te dit quand on sait que tu fumes

Comment utiliser la technologie pour organiser un super mariage marocain

Ces 21 stars qui se sont converties à l'Islam

13 types de personnes que tu rencontres à la Mo9ata3a

Nos Instagram Awards : 21 sportifs marocains à suivre absolument en 2021

15 types de personnes dans une photo de groupe

Petite introduction dans l'histoire du monde des animés et de la culture nipponne

Quiz : Quelle célébrité marocaine es-tu ?

Comprendre la logique des femmes en 2 minutes...

Les 11 pires imitations de produits