fbpx

#Koun_Rajel : Une nouvelle campagne ”anti-nudité” incitant les Marocaines à se couvrir

Par le 17 juillet 2018 à 15:14

Depuis quelques moments, le beau temps est là, tout le monde se dirige vers la plage afin de profiter pleinement du soleil tant attendu. Sable chaud et baignades sont au rendez-vous et les petites tenues aussi. Et cela en fait des mécontents, certaines personnes sont allées jusqu’à partager un nouveau hashtag sur les réseaux sociaux incitant les femmes marocaines à se couvrir.

Publicité

Le hashtag كن_رجلا# (sois un homme), diffusé pour la première fois le 9 juillet sur Facebook via une page marocaine pro-banques islamiques et pro-niqab, a créé tout un mouvement avec des publications à l’instar de : “Sois un homme et ne laisse pas ‘tes’ femmes et ‘tes’ filles sortir avec des vêtements serrés, collants, choquants”.

Publicité

Si la démarche emballe l’islamosphère, dont les représentants et partisans se félicitent de “cette initiative estimable”, les défenseurs des libertés individuelles les plus férus ne sont pas restés les bras croisés et ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux par rapport a ce message sexiste, paternaliste et conservateur.

Tout a commencé il y a 3 ans en Algérie…

Avec son apparition cet été au Maroc, cette campagne rappelle celle lancée sous le même nom en Algérie en 2015 et qui avait défrayé la chronique tant chez nos voisins algériens, que dans les médias étrangers.

Les inquisiteurs sont de retour”, avait titré le journal Al Watan en mai 2015 un de ses articles, indiquant que “le message partagé par des milliers d’internautes promet, dès le début du mois de Ramadan, ‘le calvaire’ aux femmes qui s’aviseraient de sortir en tenue dite ‘non légale’”. Une campagne ayant commencé quand “une étudiante de la faculté de droit d’Alger s’est vu refuser l’accès à une salle d’examens” en raison d’une robe “trop courte”, relate Le Figaro Madame.

Cette campagne pousse inévitablement à la réflexion quant à la liberté de la femme au Maroc et dans les pays musulmans et à se poser de sérieuses questions sur la situation actuelle de notre société.

Mon moteur dans la vie, c’est de contribuer à la bienveillance envers nous et entre nous. À l’aise avec les différences de cultures, j’ai à cœur de développer mes qualités et apprendre de nouvelles choses, notamment dans le domaine de l’amélioration de soi. La pensée positive m'est une vertu.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Parce que l'amour existait : Isli & Tislit, l'histoire d'un amour impossible mais pur

15 moments que tous les fans de mangas ont déjà vécu

Papa, maman, ne me parlez plus de mariage

Les gens qui n'aiment pas n3as et la sieste, vous ne savez pas ce que vous ratez

10 phrases typiques de toutes les grands-mères marocaines

10 stéréotypes bizarres sur les Doukkalis

11 choses que ta soeur n'arrêtera jamais de te piquer

Top 11 des textos les plus sarcastiques

10 façons de rester toujours motivé

18 choses qui ressemblent à Adolf Hitler