fbpx

La CNSS versera des indemnités à plusieurs secteurs

Par le 8 mars 2021 à 10:36

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a annoncé la décision de verser des indemnités forfaitaires, du 1er juillet 2020 jusqu’au 31 mai 2021, aux travailleurs des industries culturelles et créatives en situation difficile et les travailleurs dans les salles de sport, indique la MAP.

Publicité

Cette décision a été prise à cause de la crise sanitaire de la Covid-19. Les opérateurs oeuvrant dans dans les industries culturelles et créatives, et les propriétaires de salles de sport pourront formuler des demandes pour faire bénéficier de cette indemnité leurs salariés et stagiaires en formation-insertion, en arrêt provisoire d’activité en raison de la pandémie, et déclarés auprès de la CNSS au cours du mois de février 2020

Publicité

Les employeurs remplissant les conditions stipulées dans le guide d’utilisation du portail covid19.cnss.ma doivent soumettre leurs demandes, via cette plateforme, à partir du 15 mars 2021, pour la période s’étalant de juillet 2020 à janvier 2021.

Concernant le mois de février et mars 2021, les demandes peuvent être déposées jusqu’au 20 mars 2021, tandis que les déclarations d’avril et mai débuteront le 16 du mois concerné et se poursuivront jusqu’au 3 du mois suivant, précise la même source.

Les personnes concernées peuvent aussi appeler le service « Allo Damane » sur les numéros 0802033333 ou 0802007200.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses que l'on fait tous au Mc Do

Ces 5 produits que vous serez surpris de découvrir

Mesdemoiselles, voici 12 bonnes raisons de tomber amoureuses d'un mec drôle

20 choses qu’on n’arrêtera jamais de faire même après l’âge de 30 ans

Bacheliers, 4 conseils d'or pour votre orientation

Nourriture: 9 anecdotes insolites

10 moments qu'on a tous connus en tant que Marocains

10 choses qui vont nous manquer après l'université

Les mecs, cet article n'est que pour vous

8 bonnes raisons d'aimer l'ONCF