Le Violeur de Tinder a été condamné à 18 ans de prison

Par le 30 mars 2024 à 15:13

Le Violeur de Tinder a été condamné à 18 ans de prison

Publicité

Salim Berrada, plus conne sous le sinistre surnom « Le violeur de Tinder » a finalement été jugé et condamné par la cour criminelle de Paris à une peine de 18 ans de réclusion.

L’ex-photographe marocain de 38 ans a été jugé coupable par la cour criminelle de Paris. Il écope de 18 ans de réclusion pour avoir violé et agressé sexuellement 15 femmes rencontrées sur des applications de rencontres en ligne et des réseaux sociaux. Les crimes, perpétrés entre 2014 et 2016, ont été décrits comme étant d’une nature particulièrement organisée et sérielle.

Publicité

Utilisant des messages en ligne comme appât, le violeur de Tinder attirait ses victimes chez lui sous prétexte de séances photo. Malgré les accusations et les preuves accablantes, il a été acquitté pour deux cas, faute de présence des plaignantes à l’audience.

La décision du tribunal a été accueillie avec soulagement par les plaignantes, qui ont trouvé du réconfort dans leur soutien mutuel tout au long du procès. L’avocat général avait requis 19 ans de prison, décrivant Berrada comme un « chasseur égocentrique insatiable », tandis que la défense plaidait pour des doutes sur la culpabilité de l’accusé.

Outre la peine de prison, Salim Berrada est contraint de quitter définitivement le territoire français.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses que tu vis forcément quand tu quittes la maison familiale

7 signes que tu es une personne qui fait tout à la dernière minute

14 restaurants aux concepts les plus originaux

14 choses que tu vis quand tu assistes au mariage de ton frère

6 réactions que tu as quand tu vois une carte du Maroc sans son Sahara

6 endroits que seuls les jeunes Casaouis reconnaîtront

4 conseils beauté de tous les jours à la Hollywoodienne

10 types de voisins que tu trouveras dans un quartier marocain

12 avantages de la vie d’ado qui nous manquent une fois adultes

5 versets qui prouvent qu'Islam ne rime pas avec terreur