fbpx

Les internautes s’indignent contre deux marocains qui les « arnaquent » dans les rues de Casablanca

Zineb Alaoui

Par le 7 janvier 2019 à 14:11

C’est une nouvelle méthode « d’arnaque » qui se répand à Casablanca. Deux jeunes marocains, se faisant passer pour des étudiants en médecine provoquent la colère des marocains.

Sur les réseaux sociaux, les témoignages des marocains ayant été leurs victimes se succèdent. Entre indignation, colère et coup de gueule, les avis sont unanimes.

D’après les révélations des internautes, un homme barbu et une jeune femme voilée, qui « s’auto-proclament » étudiants en médecine et faisant partie d’une association basée à Rabat et nommée « Lueur d’espoir » abordent les passants pour leur demander de l’argent pour une collecte de dons au profit des pauvres.

Des arguments sans fondement vu que les personnes ayant croisé leur chemin n’ont pas manqué de vérifier la véracité des informations communiquées par les deux marocains. Aucune action n’était menée par cette association de cette manière… Mais les deux jeunes s’assument et ne cessent de mendier de l’argent de la même manière, chaque jour, en devenant agressifs avec les personnes qui ne répondent pas à leur requête…

Indignés contre cette situation et cette nouvelle méthode « d’arnaque », les internautes relayent massivement leurs photos sur la toile.

Zineb Alaoui

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Les indémodables

Ces 12 fautes de français que nous ne pouvons plus supporter

10 phrases que tu en as marre d'entendre si tu ne manges pas 'Douara'

La médecine du marocain

8 stéréotypes sur les étudiants en économie

7 séries à regarder quand on a juste envie de cocooning et de grands fous rires

10 choses que vous ignorez probablement sur les roux

10 choses qui t'arrivent quand tu voyages à l'étranger pour la première fois

10 blogueuses de mode marocaines à suivre absolument

10 choses que seuls ceux qui n’ont jamais passé le permis comprendront

10 choses qui vont nous manquer après l'université