Marrakech : un réseau de sextorsion démantelé

Par le 30 décembre 2021 à 9:29

 

Publicité

Les brigades anti-cybercriminalité et anti-gang de Marrakech ont réussi à démanteler un dangereux réseau de sextorsion qui a fait chanter plusieurs ressortissants du Golfe. Rapporte Le360.

Quatre individus impliqués dans une affaire de chantage sexuel d’un ressortissant Qatari ont comparu devant l’a correctionnelle du tribunal de première instance de Marrakech

Publicité

Le plaignant a déclaré au parquet qu’il a été victime d’un chantage de la part de plusieurs individus. L’un d’eux, explique-t-il, s’est fait passer pour une fille pour lui proposer des rapports sexuels virtuels (via Instagram) avant qu’il ne s’aperçoit qu’il s’agit d’un piège.

Les maître-chanteurs l’ont menacé de diffuser la vidéo compromettante dans un site pornographique ou sur les réseaux sociaux s’il ne leur verse pas les sommes d’argent réclamées. Craignant d’être dénoncé sur la toile, le Khaliji a effectué plusieurs transferts d’argent d’un montant de 10.000 dirhams à partir de son smartphone. Mais, les mis en cause ont continué à le harceler en lui demandant de leur verser de plus en plus d’argent tout en brandissant la même menace. Ce qui a poussé le ressortissant qatari a porter plainte auprès du parquet général.

Le brigade anti-cybercriminalité a pu déterminer les identités des accusés en recourant aux services des opérateurs téléphoniques, à l’agence de transfert d’argent et à la société Instagram. Le premier accusé, qui est tombé dans les filets de la brigade anti-gang et qui a pris le relais de son homologue dans la lutte contre la délinquance informatique, réside à Beni Mellal. C’est lui qui a réceptionné les deux premiers transferts d’argent effectués par le ressortissant qatari. Lors de son audition, il a déclaré aux enquêteurs que son rôle se limitait à retirer l’argent de l’agence moyennant une commission de 1.500 dirhams. Le reste, poursuit-il, est envoyé au cerveau de ce réseau, âgé à peine de 19 ans, qui se faisait aider par son grand frère âgé, lui, de 29 ans.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

N3awdou nktachfou bladna : Jbel Bouiblane

16 étapes par lesquelles passe ton téléphone

Mode d'emploi : Comment énerver un Marrakchi ?

Quiz : Es-tu un vrai R'bati ?

11 choses que t'as apprises en étant Casaoui

Star Wars : Qui se cachent derrière ces personnages masqués ?

6 entretiens d'embauche auxquels il vaut mieux ne pas être candidat

15 types de profs que tu as forcément eu au lycée

34 choses que chaque fille doit faire avant de se marier

Rumeurs, parodies : L'annuaire des sites d’informations fausses