fbpx

Mohamed Nahiri arrêté pour avoir violé le couvre-feu ? Il réagit…

Par le 4 mai 2020 à 16:06

Alors que tous les citoyens se sont conformés aux mesures drastiques pour enrayer la propagation du Coronavirus, d’autres personnes continuent de violer l’état d’urgence sanitaire et selon les informations rapportées par des médias, le joueur marocain Mohamed Nahiri aurait été arrêté à El Jadida pour violation du couvre-feu nocturne, toutefois, il a réagi et démenti ces informations.

Publicité

Selon les mêmes sources, le défenseur du Wydad aurait été interpellé par la police et sa voiture réquisitionnée avant d’être libéré très tôt ce lundi, toutefois, il a tenu à réagir sur son compte Instagram en exprimant sa colère quant aux rimeurs qui circulent.

Publicité

« Quelques médias et pages sur les réseaux sociaux ont annoncé que j’ai été arrêté dimanche soir tout en dévoilant des informations privées qui me concernent comme la plaque d’immatriculation de ma voiture. On m’a même diffamé et accusé d’avoir été arrêté en état d’ivresse, et c’est totalement faux !  » a-t-il annoncé avant d’ajouter : « Les médias devraient s’assurer de la véracité des informations qu’il diffusent. Comment pourrais-je être en état d’ivresse en plein Ramadan ? Y a-t-il des bars ouverts pendant Ramadan ? Je me réserve le droit de poursuivre en justice ceux qui m’ont diffamé. »

Le360

A warrior princess avec un solde inépuisable d'engagement, de volonté et de tenacité... Mon ambition, c'est d'arriver au plus haut !

Publicité

Les indémodables

15 techniques de séduction innovantes adoptées par le Marocain

Quiz : Sais-tu parfaitement parler R'bati ?

Ramadan sous confinement : 7 rituels vont changer chez les marocains

7 choses qu’on faisait avant le wifi au travail

10 Marocains à ne surtout pas approcher

9 choses qui t'arrivent quand tu achètes une nouvelle voiture

7 premières envies que les marocains ont quand ils reçoivent leur premier salaire !

6 choses que seules les filles qui adorent le maquillage comprendront

19 différences entre notre génération et celle d'aujourd'hui

Confinement : 7 conseils pour gérer ta relation à distance