Nous sommes tous des stalkers ?

Par

Surveiller quelqu’un sur les réseaux sociaux se révèle une occupation pour certaines personnes, une pratique qui peut avoir des conséquences.

Publicité

Ni vu ni connu ?

On ne compte plus le nombre de fois où nous avons scruter le compte Instagram ou Facebook de notre ex, sa nouvelle copine ou celui de notre ex-meilleure amie, fouiller le moindre petit détail de sa vie. Dès qu’une story Instagram est mise en ligne, on se précipite dessus dans la minute. Tout cela avec un faux compte bien sûr. En toute discrétion. Ni vu, ni connu… Ce serait dommage de se faire prendre sur le fait.

Publicité

Until the next one…

On opère ainsi pour nous rassurer, mais aussi chercher des réponses à des questions qui nous tourmentent l’esprit. Notre crush n’a pas posté de nouvelles photos ou story avec une fille ? C’est bon, il est célibataire, ou en tout cas, il ne passe pas sa soirée en agréable compagnie. On souffle. Jusqu’à la prochaine fois…

Really… ?

Si vous êtes en conflit avec la personne que vous stalkez, la surveiller  n’est pas une bonne idée. Elle continue de faire partie de votre vie. Vous n’arriverez pas à avancer et tourner la page. Espionner doit avant tout rester anodin quelque chose qui nous amuse, sans nous blesser. Stalker, oui ? Mais n’abusez pas.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 magnifiques photos rétro de danse classique

11 signes qui prouvent qu'il/elle est ton crush

Ces dessins de super héros dans des situations 100% marocaines vont illuminer votre journée

4 astuces pour éviter l'influence des "Calimero" de la vie

16 mythes typiquement marocains

7 signes que vous êtes bien au fond de la vie d'adulte

6 choses à savoir absolument sur les relations à distance

15 définitions drôles et honnêtes par 'HipDict'

Voici les 4 entreprises marocaines qui figurent dans le classement Moyen-Orient de Forbes

Je suis marocain, je suis un homme transgenre et fier de l’être