Nutella : Michele Ferrero n’est plus

Jihane Rouzaqui

Par le 15 février 2015 à 16:14

Si le mythe de Willy Wonka et sa chocolaterie a marqué l’esprit de petits et grands, Michele Ferrero lui, aura su faire d’un rêve une réalité, en inventant cette célèbre pâte à tartiner qu’il nomma Nutella.

i_love_nutella_by_gabby_art-d3i16cv

J’ai appris avec émotion la nouvelle de la disparition de Michele Ferrero, un vrai entrepreneur, connu et apprécié en Italie et à l’étranger. {…} Ferrero a été pendant de très longues années au premier plan de l’industrie italienne, réussissant à rester toujours dans le vent grâce à des produits innovants et à son travail tenace et réservé. L’Italie se souvient avec reconnaissance de lui et du soutien qu’il a apporté à la culture – Sergio Mattarella, président de la république Italienne

À 89 ans, Michele Ferrero laisse derrière lui le titre de 1ère fortune d’Italie, et 30ème fortune mondiale avec un patrimoine estimé à près de 23,4 milliards de dollars, selon Forbes.

IspoonNutella.jpg.625x385_q100

Décédé à Monaco suite à une maladie dont il n’a jamais parlé, il a le mérite d’avoir fait de son entreprise familiale, la société privée la plus précieuse d’Italie, selon Reuters.

RIP Michele Ferrero.

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

Des photos magiques d'enfants autour du monde

5 livres marocains à lire en urgence, on vous dira par lequel commencer

Voici pourquoi il vaut mieux rester en pyjama le soir du réveillon

Les 16 trucs les plus chiants de l’été

Les 18 parcs aquatiques les plus amusants au monde

Les 11 étapes stressantes pour postuler à un stage d'été

10 choses qui font de toi un 'cha3bi' qui a beaucoup de classe

17 raisons pour lesquelles les R’batis sous-estiment Salé

12 photos qui prouvent que la génération Y est accro aux smartphones

7 premières fois qu’aucune fille n’oubliera