fbpx

[Portrait] Sofia Slami : Jeune Marocaine qui oeuvre pour la condition féminine à travers le monde

Par le 14 novembre 2018 à 17:15

À 25 ans, Sofia Slami, jeune citoyenne marocaine, maghrebine et africaine a une âme de vraie guerrière ainsi qu’une vraie passion pour le monde associatif. Elle oeuvre quotidiennement pour l’amélioration de la condition féminine au Maroc.

Publicité

Ayant obtenu un Bachelor en Management, un Master en Droit des affaires et fiscalité, Sofia, comme toute jeune fille motivée et persévérante, a passé des stages dans de grands cabinets d’avocats en tant que consultante juridique. Et ce n’est pas tout… Elle a également obtenu un deuxième master en développement international pour ensuite rejoindre une société d’études américaine basée à Paris en tant que chef de projet.

L’associatif, une passion

Publicité

N’ayant pas peur du changement ni des obstacles, avec une forte envie d’améliorer la condition féminine, Sofia a lancé en Octobre 2015 Houwa_Li_Hiya, un mouvement inspiré par la campagne onusienne HeForShe pour inviter les hommes à agir en faveur des droits des femmes. Comme toute nouvelle idée, il n’a pas été facile pour elle de convaincre ceux qui l’entouraient. Mais sa persévérance lui a permis de tout dépasser.

Les débuts sont souvent difficiles, mais permettent de mesurer votre degré de résistance et d’évaluer si vos convictions sont réellement fortes. – Sofia Slami

Toujours avec la même envie de faire bouger les choses, Sofia a, dans le cadre de Houwa_Li_Hiya, lancé une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux sur l’importance de la scolarisation des petites filles et du rôle des pères (#[email protected]). Elle a également animé une tournée universitaire au Maroc avec plus de 3500 étudiants rencontrés et qu’elle souhaite reconduire très prochainement sur un niveau plus large dans différents pays du Maghreb.

Elle ne s’est pas arrêtée là… Elle a également eu l’opportunité de participer à de grandes manifestations pour représenter son pays, notamment en Jordanie, Kenya, Liban

Les obstacles ? Elle les a dépassés

Les obstacles font partie de la vie et de ce qu’elle nous apporte de bon et de mauvais. Ils nous permettent de mieux savourer les réussites. – Sofia Slami

Les aléas de la vie nous déstabilisent et nous empêchent souvent d’avancer, mais Sofia ne se laisse jamais faire. Entre le jugement des gens, la pression sociale, le dénigrement ou encore la charge du travail, elle a pu faire de ses obstacles un acquis d’apprentissage afin de travailler avec dévouement.

À ce jour, Sofia essaye de finir deux livres qu’elle écrit elle-même. Un roman pour adultes inspiré par plusieurs femmes rencontrés et un livre pour enfants pour les sensibiliser de façon ludique sur la parité entre les sexes.

Mais… elle se bat pour réaliser son rêve, celui de pouvoir créer sa fondation Houwa_Li_Hiya, contribuer à la construction d’un Maroc meilleur et d’influencer des jeunes de son âge à s’investir et à s’engager pour le royaume.

« Qui a dit qu’il fallait avoir peur d’être différent ? Il faut assumer ses idées et les défendre avec respect et dans les limites des libertés individuelles. »

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

Si tu te maquilles de la sorte, il faut que tu arrêtes... vraiment, asap

22 choses que vous ne saviez peut-être pas sur l'amour

Les 10 signes qui font de toi une personne ''3ay9a''

13 moments les plus satisfaisants que tout Gamer connaît

13 expressions qu'il ne faut plus utiliser

Vous rêvez de Mykonos et Santorin ? On a trouvé pareil au Maroc

#WeatherGotMeLike : Nos 7 réactions face au dérèglement climatique

10 endroits des plus branchés à visiter à Rabat

Bouffe Vs Sport : Quelle activité pour quel plat ?

12 choses que les femmes enceintes font en secret