Près de 2000 saisonnières marocaines en Espagne optent pour l’immigration illégale

Abdelouahed Ben Talha

Par le 6 octobre 2018 à 12:10

Parlons un peu immigration. 15.134 saisonnières marocaines sont parties en début d’année à Huelva, en Espagne pour faire la cueillette des fraises. Parmi elles, pas moins de 1.424 semblent être restées sur place au terme de leur contrat. Il semblerait même que ce chiffre soit sous estimé. C’est tout du moins ce que précise le journal El Païs, citant le communiqué du secrétariat d’Etat espagnol aux migrations. Certains disent même que le chiffre réel serait double à celui qui a été communiqué par le gouvernement espagnol. Elles seraient en réalité 2500 à être restées, soit 17% du total.

financenews.press.ma

La saison de la cueillette des fraises a commencé en février dernier

À cette date, 15.134 saisonnières marocaines sont parties travailler à Huelva. Parmi elles, au moins 1.424 saisonnières sont restées en Espagne au terme de leur contrat en juin dernier. Toutes auraient ainsi préféré le « Hrig » à l’idée de retourner au Maroc. Ce sont les chiffres donnés par le Secrétariat d’Etat espagnol sur l’immigration.

Immigration : D’autres sources sont plus alarmistes quant au nombre de saisonnières restées

L’agence presse espagnole EFE a cité des personnes relatant qu’il s’agirait plutôt de 2.500 saisonnières à avoir choisi de rester dans le pays en situation irrégulière. Si l’information est vraie, il s’agirait en réalité de près de 17 % du nombre total des saisonnières. En 2017 déjà, elles étaient 521 sur 4500 à être restées.

Côté espagnol, le secrétariat à l’immigration dit : « Nous nous intéressons beaucoup à Huelva car nous savons qu’il y a eu des échecs et nous ne voulons pas qu’ils se reproduisent ». Pour le moment, aucun chiffre n’a été communiqué du côté marocain.

Une source citée par Telquel explique : « Nous en saurons davantage d’ici la fin de l’année. Pour l’instant, seuls les Espagnols ont la main pour faire des estimations, vu que ces saisonnières se trouvent actuellement sur le sol espagnol ».

Abdelouahed Ben Talha

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Les indémodables

La médecine du marocain

Voici pourquoi être un chat est mieux qu'être humain

Quiz : Quelle image ont tes parents de toi ?

10 'it girl' marocaines à suivre absolument sur Instagram

5 Marocains à identifier pour se familiariser avec Ramadan

Pour favoriser l'apprentissage de l'arabe, cet artiste égyptien transforme les mots en dessins

16 choses que seulement les personnes qui conduisent à Casablanca comprennent

J'ai décidé de voir 'Mais encore ?' sur 2M et voilà ce que j'en pense

8 choses pour lesquelles on ne devrait pas stresser à 20 ans

18 expressions marocaines qui deviennent cheloues lorsqu'on les traduit en français -Partie 2-