Qui est Loubna Ayroud, la marocaine dans le clip de Saad Lamjarred ?

Par le 23 octobre 2019 à 17:01

Ses photos font actuellement le tour de la toile, et elle attise la curiosité des internautes depuis qu’elle est apparue dans le dernier clip de Saad Lamjarred « Salam » réalisé par Abderrafia Abdioui. Elle s’appelle Loubna Ayroud et elle est bel et bien marocaine.

Publicité

Abderrafia Abdioui

D’un père Soussi et d’une mère Jeblia, tous les deux nés à Rabat, la jeune femme âgée de 25 ans est née aux Pays-Bas, là où elle réside… Alors qu’elle avait comme objectif de devenir une coiffeuse, Loubna a débuté une carrière dans le modeling, et n’a pas pu terminer ses études.

Aujourd’hui, elle est un « model » à temps plein, tout en ayant sa propre marque d’extension de cheveux appelée « Ayroud Luxuries », qu’elle dirige avec sa soeur Nada Ayroud. Toutefois, le clip de Saad Lamjarred est bel et bien sa première expérience.

Publicité

« C’est ma première fois dans un clip et j’ai adoré, surtout l’histoire derrière. Je connais Saad Lamjarred depuis des années, mais ce sont Abderafia El Abdioui et Amine Chafy qui m’ont approchée pour cette collaboration, dont le résultat m’a rendue heureuse. » nous a confié la jeune femme qui a dû représenter la beauté amazigh dans le clip de Lamjarred.

En tout cas, elle a bel et bien fait sensation sur les réseaux sociaux…

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

4 animes à ne pas rater sur Netflix

Messieurs, réussissez votre tenue de soutenance en ces 7 leçons

25 mots turcs que nous utilisons tous...

15 pensées qui t'empêchent de dormir

4 pays où les Marocains peuvent démarrer une nouvelle vie !

Spotted Maroc : Les ''Love Notes'' les plus inclassables

Et si le Raja et le Wydad ne faisaient plus qu'un ? Pour ou contre ?

La liste des globe-trotters Marocains à suivre absolument

7 types de personnes qu'on trouve dans un groupe de famille WhatsApp marocain

12 choses que chaque R'bati vit à Casablanca