fbpx

Tes réactions en Gifs au bloquage de Whatsapp, Skype et Viber au Maroc

Avatar

Par le 9 janvier 2016 à 18:06

Le Maroc, plus beau pays du monde, mais aussi le royaume des choses insolites. Au cas où vous ne seriez pas au courant, le Maroc compte bloquer les appels gratuits Whatsapp, Skype et Viber. Vos réactions à cette nouvelle décrites en gifs.

Publicité

1. Tu es d’abord choqué

33

2. Tu commences à rire, ça doit être une blague

34

Publicité

3. Puis tu te rends compte que ce n’en est pas une

37

4. Tu te dis que c’est con

44

 

5. Tu as envie de taper quelqu’un

6. Puis tu essaies de rester zen un peu et décides de tester ça par toi même

41

7. Tu essaies d’appeler quelqu’un pour voir si ça va marcher

Et là, déception totale : « Impossible d’établir un appel »

38

8. Tu perds pas espoir et tu te mets en quête d’autres applications

Al Hamdoullilah.

9. Quelques instants plus tard, tu découvres que ça ne marche pas aussi bien

36

10. Là tu réalises que t’es bien foutu et qu’il n’y a aucun autre moyen pour sauver la situation

11. Puis tu pousses des soupirs et des sanglots et tu cherches un abonnement avec au moins 10 numéros illimités

45

Avatar

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 situations que tout Gamer connaît très bien

Tout ce qu'il faut savoir sur le globe-trotter marocain Anass Yakine

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira combien tu auras d'enfants

13 produits qui vous feront retomber dans votre enfance

5 réflexions à éradiquer de l'esprit de beaucoup de Marocains

7 différents types de petites amies qui existent réellement

Voici comment se rafraîchir pendant le Ramadan quand il fait très chaud

8 choses que vous ignorez probablement sur Prison Break

Où Bruncher healthy à Marrakech ? Nous avons 5 adresses que pour vous

Toi aussi tu n'aimes pas les croûtes des pizzas, on était comme toi, mais le temps a changé