Un jeune à Sefrou tue sa mère à cause de « Free Fire »

Par le 11 décembre 2020 à 12:10

Un drame est survenu dans la ville de Séfrou, lorsqu’un adolescent de 15 ans a accidentellement tué sa mère après que celle-ci ait refusé de lui payer des crédits pour le jeu vidéo « Free Fire ».

Publicité

La pauvre femme aura perdu la vie pour 5 dirhams. Devant son refus de lui payer ses crédits pour jouer à « Free Fire », l’adolescent a violemment poussé sa mère qui est tombée dans les escaliers et qui s’est cognée la tête, ce qui a causé une hémorragie interne mortelle. Pire encore, au lieu d’appeler les secours, le garçon aurait tenté de maquiller le meurtre en mort naturelle. Il a déposé le corps de sa mère sur le lit et est sorti, pour revenir quelques heures plus tard « réveiller sa mère ». Sans succès, il s’est alors mis à crier pour alerter les voisins. Mais après l’arrivée des secours, il a été rapidement conclu que le décès n’était pas naturel. Les autorités ont alors ouvert une enquête, et en interrogeant les trois enfants de la victime, le coupable s’est mis à bafouiller, ce qui a attisé les doutes des enquêteurs. Après un interrogatoire corsé, il a fini par dévoiler la vérité. Il a ensuite été transféré à la prison de Bourkaiz.

Publicité

Ce drame s’ajoute à une liste d’incidents causés par le jeu « Free Fire », qui a provoqué le suicide de plusieurs Marocains.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Top 5 des meilleurs restaurants asiatiques à Casablanca

9 choses qui montrent que tu as un(e) ami(e) en or

15 signes que tu es un jeune actif marocain

10 endroits où sortir à Rabat pendant ce Ramadan semi-confiné

13 choses qui font d'elle la femme parfaite

J'ai passé une semaine sans argent liquide, tout s'est fait depuis mon portable et j'en suis plutôt satisfaite

Tout ce qu'il faut savoir sur le globe-trotter marocain Anass Yakine

La Bucket List des choses à faire avant ses 35 ans

6 bonnes raisons d'aller voir The Batman en salles

Ces personnes amputées ont un excellent sens de l'humour