fbpx

Un pâtissier marocain refuse de vendre les gâteaux du nouvel an et provoque la polémique

Par le 25 décembre 2018 à 18:14

Voici une image qui a bien provoqué la polémique. Le propriétaire d’une pâtisserie située à Azrou a fait part d’une annonce extravagante… Sur la vitrine de son local il a annoncé qu’il ne préparait pas de gâteaux du nouvel an !

Publicité

La raison ? Il ne célèbre pas les fêtes chrétiennes. D’ailleurs le propriétaire de la pâtisserie le dit « fièrement » sur sa page Facebook.

Une polémique provoquée…

Entre les internautes qui partagent l’avis du pâtissier et ceux qui s’indigent contre cet acte invraisemblable, la publication a massivement été relayée sur les réseaux sociaux… D’ailleurs, il aura fallu quelques minutes pour que les commentaires se déchaînent. Le propriétaire du local a donc, tenu à s’expliquer en soulignant « qu’il y avait une différence entre côtoyer les chrétiens et juifs et célébrer leurs fêtes » en ajoutant que « le réveillon serait une célébration de la naissance de Dieu pour les chrétiens et les juifs et que toute personne célébrant cette fête fait partie d’eux. » Il n’a également pas manqué de réagir aux commentaires des internautes indignés en annonçant qu’il allait porter plainte contre eux.

Publicité




Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 personnes que nous rencontrons dans un mariage marocain

Quiz : À quel point es-tu économe ou dépensier(ère) ?

Mehdi Madani, ce jeune bodybuilder marocain qui a battu le cancer avec courage

Ces photos qui prouvent que nous étions beaucoup trop innocents pendant notre enfance

7 types de personnes qu'on trouve dans un groupe de famille WhatsApp marocain

8 choses qui nous font fuir la vie de couple au Maroc

7 bonnes raisons de sortir avec un DJ

7 aliments que consomment les "Fitness Addict" marocains

Ces 10 moments où tu aimerais bien être invisible

5 des meilleurs restaurants mexicains à Casablanca