Vidéo: Abdrrahim, ce jeune marocain atteint de VIH qui partage son histoire à visage découvert…

Par le 4 décembre 2019 à 10:08

Apprendre que vous êtes atteint de VIH peut être l’une des épreuves les plus difficiles de votre vie. Cela change le cours de votre vie, mais ne peut vous empêcher de mener une longue vie, sereine… Et le jeune marocain Abdrrahim Elhabchi témoigne de son expérience avec cette maladie dont il est atteint depuis déjà 6 ans, dans une vidéo à visage découvert.

Publicité

Screenshot

Originaire d’Agadir et étant homosexuel, Abderrahim a saisi l’occasion de la journée internationale de la lutte contre le Sida afin de partager avec les internautes son histoire avec le VIH.

« Je m’appelle Abderrahim, à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre le Sida, je vous raconte mon vécu avec le VIH. La première fois que je l’ai su c’était en 2013. J’ai établi un test dans une association de lutte contre le sida, comme n’importe quelle personne et c’est là où le médecin m’avait annoncé  la mauvaise nouvelle tout en me donnant des conseils… Mais j’étais tellement choqué de l’apprendre. » peut-on entendre.

Publicité

Le jeune homme qui avait ce jour là 20 ans, n’a pas manqué de faire part aux internautes de la manière dont il a chopé cette maladie.

« J’ai eu cette maladie après avoir eu des rapports sexuels non protégés. Je n’avais pas utilisé de préservatif lors de ma relation sexuelle parce que je faisais confiance à mon partenaire. Mais je suis tombé malade, et j’ai dû rester alité pendant 15 jours… Je ne pensais pas que c’était grave mais en faisant le test, j’ai su que j’étais séropositif. Mais on m’a rassuré et annoncé que je pouvais mener une vie normale. Cette maladie ne tue plus. » a-t-il annoncé.

Alors que ses débuts avec la maladie n’étaient point faciles, le jeune homme s’assume pleinement, et vit avec tout en suivant son traitement…

« Quand je suis allé prendre les médicaments de l’hôpital, j’ai aperçu que les gens atteints du VIH ont tendance à se cacher et porter un foulard pour éviter les regards désapprobateurs. Quant à moi, je suis devenu de plus en plus confiant… J’ai certainement eu du mal à informer ma famille, mais j’ai fini par prendre mon courage à deux mains. » a-t-il souligné.

« La vie continue, cela fait 6 ans que je vis avec, je suis indétectable, je peux faire des relations sans transmettre le virus à une autre personne… » – Abdrrahim Elhabchi

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 bonnes raisons de ne jamais sortir avec un étudiant en architecture

7 bonnes raisons d’aller voir « La Méthode Willimas » en salles

9 choses qui passent par la tête d'une fille durant Ramadan

Vivez l'expérience des chambres d'hôtes avec ces maisons grottes que vous ne trouverez qu'au sud du Maroc

8 signes que tu es bien au milieu dans la friendzone

Mon Beau Maroc : Agadir, Verger du Maroc

10 plages paradisiaques à visiter au Maroc cet été

6 des plus belles terrasses panoramiques en plein coeur de la médina de Marrakech

14 choses qui t'arrivent quand tu arrêtes de faire du sport

11 choses que tu vis quand toute ta clique se marie