fbpx

Voici à quoi t’attendre réellement si tu décides de faire médecine au Maroc

Par

Il y a la médecine rêvée où tous les médecins sont des copies conformes de « Dr Sheperd », où l’hôpital ressemble à celui de Grey’s Anatomy… et puis il y a la réalité. BOUM !

Publicité

Respire un bon coup et prépare-toi à entendre la vraie version des faits. Si un jour tu décides de faire médecine au Maroc, voici à quoi t’attendre réellement.

1. La première année est un rite d’initiation : un peu comme un jeu

Tu crois aller à DisneyLand et tu te retrouves au milieu des Hunger Games.

Publicité

2. Tu pensais que tu allais commencer la vraie médecine dès le 1er jour ? Que tu étudierais les symptômes et les traitements ?

BOUM comme une grosse gifle en pleine figure : au programme chimie, statistiques, histoire, biochimie et biophysique, amuse-toi bien !

3. Tu pensais que tous tes livres ressembleraient à ça ?

Oui bon, il faut avouer que les bouquins d’anatomie sont jolis.

wanelo.co

4. Et bien NON, 90% du temps, tu étudieras sur des polycops sans couleurs, écrits à la main par quelqu’un qui a déjà une écriture de médecin

Déjà que les cours sont difficiles, il faut en plus s’amuser à déchiffrer les hiéroglyphes qui te servent de notes ! Au moins, ça t’entraîne à lire les ordonnances de tes futurs confrères…

francetvinfo.fr

5. … Les horribles polycops que tu auras achetés chez le gars des photocopies

Le gars des photocopies, alias ton futur meilleur ami.

6. Tu essayeras d’embellir tes polycops en coloriant avec des fluos de toutes les couleurs

Les fluos, tes autres futurs meilleurs amis.

7. Deux saisons rythment ton année universitaire : le début du semestre, synonyme de FIESTAAAA, et puis la fin

Vous êtes sûrs de vouloir savoir ? On vous prévient, la vérité est difficile à entendre.

8. En résumé, les examens finaux sont… un remake carrément flippant de « massacre à la tronçonneuse » 

9. Étant donné la quantité astronomique de cours à ingurgiter, tu es obligé de faire des impasses et tu ne jures que par les « QE »

10. Ah et au fait, on vous a dit qu’il n’y avait pas de vacances ?

Tu attends les jours fériés plus impatiemment que ton propre anniversaire.

11. Et le syndrome de l’étudiant en médecine, on en parle ? À chaque maladie étudiée, tu auras l’impression d’en être atteint…

Tu fais à la fois une thrombose veineuse et une embolie pulmonaire, ouais ouais.

12. À partir de la 3ème année commencent les stages : NON tu ne vas pas sauver de vies

Tu vas juste regarder en faisant semblant d’avoir compris ce qu’il se passe.

13. Et si tu ne comprends rien, ce n’est pas ta faute, simplement que les personnes chargées d’élaborer le programme ont eu la bonne idée de te faire passer un stage dans un service hyper spécialisé

Dont tu n’étudieras la discipline que l’année d’après. Passer par le service de rhumatologie en 3ème année alors que le module n’est étudié qu’en 4ème année ? NARMOL.

14. Étant externe, tu découvres que l’esclavage n’a pas été aboli

Tu es le maillon de la chaîne alimentaire, et tu te fais bouffer par une hiérarchie dictatoriale face à laquelle tu es complètement impuissant.

15. En résumé, si tu décides de faire médecine, il faut aimer ça plus que tout et être près à faire beaucoup de sacrifices pour pouvoir porter un jour cette blouse blanche dont tu as tant rêvée et ce stheto autour du cou

Ou pas…

 

Merci à Omar Ouezzani Chahdi pour sa contribution.

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Publicité

Les indémodables

12 choses qui font de lui l'homme parfait

10 étapes à suivre pour une soirée détente-cocooning réussie

6 choses qu'un mec se dit lorsqu'il voit une fille en robe

Les dessins de ce jeune étudiant en chimie marocain vous laisseront sans voix

Les acteurs de Game of Thrones entre réalité et fiction

Ce dont ta vie aurait l'air si tu étais née princesse

Voici pourquoi j'ai décidé de ne pas quitter le Maroc

7 photos des majestueuses montagnes de l'Atlas comme vous ne les aviez jamais vues

On a tous un ami sur Instagram qui...

11 façons d'insulter une fille sans dire de gros mots