fbpx

Vous avez essayé ou entendu parler de l’ASMR ? Non ? Ewa lisez bien cet article

Par le 17 avril 2018 à 17:46

Pion phare de l’époque, le « Stress in the city » dû à la cadence effrénée de notre quotidien peut stimuler un vrai cataclysme moral. Pour cause, maintes cures anti-stress peuplent nos timelines en guise de catharsis afin de «minimiser les dégâts». Mais cette fois-ci, c’est une « thérapie » atypique baptisée ASMR qui fait la Une des tabloïds. Focus sur cette nouvelle méthode de détente qui crée la divergence d’opinions.

Publicité

Qu’est-ce que l’ASMR ?

L’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response) ou littéralement « réponse autonome du méridien sensoriel » est un sigle qui décrit une sensation distincte et localisée, en réponse à un stimulus visuel, auditif, olfactif ou cognitif que seule une partie de la population est apte à ressentir. Le phénomène de relaxation 2.0 a bel et bien existé bien avant franchir le cap ces dernières années. On estime que l’ASMR a commencé à frôler la notoriété début 2010 sur les plateformes de vidéos et de podcasts, d’où s’en suit la polémique autour de sa nature et de sa classification scientifique qui reste à l’heure actuelle ambiguë avec au total aucune preuve irrévocable de son existence neurologique ou psychologique. Ce « plaisir cérébral » est donc encore loin de s’être fait place au sein de la pratique méthodique.

Publicité

Le concept, en quelques lignes

L’ASMR est fondé sur l’écoute d’ondes sonores dites « singulières ». Ces « bruits » peuvent être des chuchotements, le bruit d’un papier froissé ou de l’eau qui coule, des pages d’un livre que l’on tourne, des glaçons qui tintent dans un verre… Le dessein ? réanimer le système nerveux et évacuer les tensions en quête du bien-être.

Tout compte fait, cette pratique qui s’apparente un peu à de l’hypnose et dont le principe serait d’écouter des sons pondérés pour se détendre s’approprient de plus en plus de fidèles : Les pro-ASMR témoignent que regarder ces vidéos leur donne des frissons et les met dans un état de transe et de volupté.

Parlons de science et de concret

À présent, deux études scientifiques ont fait de l’ASMR le pôle de leurs recherches. La première, réalisée en 2015 par Emma L. Barratt et Nick J. Davis, deux psychologues de l’Université de Swansea au Royaume-Uni, se réfère à un panel de 475 personnes. Parmi les volontaires, 98% ont recours à l’ASMR pour se relaxer, 13% pour ôter des douleurs chroniques et 69% pour soulager des symptômes de dépression.

En sus, 8 répondants sur 10 utilisent ces capsules vidéo pour tomber dans les bras de Morphée. 7 sur 10 estiment que cette technique les aide dans la gestion du stress journalier. L’ASMR améliorerait donc l’humeur et remédierait au moral en berne.

alchimy.info

Une autre étude publiée l’année suivante, soit en 2016, à l’Université de Winnipeg au Canada avance que les personnes réceptives à l’ASMR détiennent certains aspects analogues. Les zones cérébrales liées aux souvenirs, au plaisir ainsi qu’à l’imaginaire auraient en effet une activité beaucoup plus intense en comparaison avec les personnes non réceptives et insensibles à ce type de stimuli sensoriels.

Ce phénomène fait notamment écho au Slime, la pâte visqueuse qui a été sujette à plusieurs vidéos éparses sur les réseaux sociaux et plus précisément : Instagram. Des capsules dites « satisfying » qui avaient dès lors suscité une avalanche de tutos et de fanatiques. De même, sur les instances des communautés des ASMRistes, du contenu relatif ne cesse de se proliférer et de dompter des adeptes qui se comptent, à ce jour, par milliers. Un bien-être, un développement personnel et une échappatoire de l’insomnie. Telles sont les revendications des individus réceptifs à ce genre de stimulations.

Alors, le phénomène de YouTube mérite-t-il le détour et tout l’intérêt ? C’est une affaire à suivre.

Dionysiaque et apollinienne, je suis une éternelle passionnée de littérature, une patriote dans l'âme et un esprit avide de connaissance. Je me ferai un plaisir de cerner votre curiosité en vous associant à mon petit monde, toujours en quête du meilleur pour vous.

Publicité

Les indémodables

Quiz : Quel plat ramadanesque es-tu ?

15 choses que seules les filles aux cheveux courts pourraient comprendre

15 signes qui font de toi un vrai Oujdi

Quand les marocains parlent aux marques sur les réseaux sociaux

7 situations désagréables qui t'arrivent quand tu manges

Le Maroc et d'autres pays s'affrontent pour déterminer qui se moque le mieux de Donald Trump

7 erreurs à ne jamais commettre si tu veux le/la garder

Mode d'emploi : Comment énerver un Reali ?

9 signes qui prouvent qu'il/elle est le/la partenaire idéal(e) !

10 preuves que le Bad Hijab Day est pire que le Bad Hair Day