fbpx

Yasmine Ouirhrane, cette étudiante d’origine marocaine nommée « Européenne de l’année 2019 »

Par le 7 mars 2019 à 18:22 - 116 réactions

Encore une jeune d’origine marocaine qui fait sensation dans le monde. Yasmine Ouirhrane, étudiante italienne d’origine marocaine vient d’être nommée « Européenne de l’année 2019 » par la fondation Shwarzkopf. 

Publicité

Âgée de 23 ans, Yasmine est l’une des « femmes leaders des Nations Unies » selon la fondation Schwarzkopf Young Europe qui honore annuellement, depuis 1997, un jeune attaché « à l’intégration européenne et à l’entente entre les peuples ».

Publicité

Yasmine, est étudiante à Sciences Po Bordeaux et vient d’être sacrée, selon le site de la fondation, pour son engagement en faveur de « l’égalité des femmes et des chances en matière de participation des migrants en Europe. » Elle a même organisé le Forum de la jeunesse européenne à Strasbourg, tout en étant engagée dans des projets avec plusieurs jeunes de banlieue en France et en faisant partie des jeunes leaders du Women Deliver qui oeuvrent pour « l’égalité des genres ».

«En tant que fille d’une mère italienne et d’un père qui a immigré en Italie, j’ai lutté toute ma vie pour être intégrée et acceptée. Ce prix symbolise un jalon et un grand pas en avant vers l’intégration de tous les jeunes citoyens européens », a déclaré à la fondation la jeune lauréate.

“Voici notre victoire collective: Pour les jeunes femmes, pour les filles d’immigrés, pour l’Europe, pour l’Unité dans la diversité, pour le changement, la tolérance, le respect de l’autre, pour la PAIX. » a-t-elle ajouté sur son compte Facebook tout en soulignant: « À tous les jeunes qui ont besoin d’espoir et de positivité pour se sentir membres de leur société. Pour l’inclusion sociale, pour une Europe plus forte, unie et durable. Mon message est: Nous sommes aussi européens, aujourd’hui plus que jamais.”

La jeune prodige, qualifiée de « partisane incontournable des droits et valeurs européenne », a également remporté une somme de 5000 euros, afin de “financer un stage dans une institution européenne ou un projet personnel”.

Toutefois cette nouvelle n’a pas manqué de provoquer un tollé…

Sa nomination a provoqué l’indignation de l’extrême droite française, qui dénonce cette qualification, qui selon, Marine Le Pen, fait la promotion de l’islam radical.

 

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

12 choses qu’un 'me3gaz' sait très bien faire

Ces acteurs qui prouvent que le cinéma au Maroc n'est qu'une rumeur

10 choses que l'on fait tous au Mc Do

15 types de profs que tu as forcément eu au lycée

Quiz : Organise ton voyage pour connaître quand est-ce que tu vas rencontrer le grand amour

10 Marocaines icônes de la lutte contre l'inégalité homme/femme

10 choses que tout étudiant a déjà vécues

12 sentiments qui nous traversent lorsqu'on cherche une place de parking

6 façons d'utiliser autrement l'appareil photo de votre téléphone

7 choses que seul l’épicier marocain est capable de faire