Au Maroc, les jeunes sont de plus en plus contaminés par le coronavirus

Par le 18 août 2020 à 15:14

Ce dimanche 16 août, une réunion de crise sur la situation épidémiologique a eu lieu à la wilaya de Casablanca. La conclusion est pour le moins inquiétante, puisque les jeunes sont de plus en plus touchés par le Covid-19.

Publicité

Selon les informations rapportées par le360, les jeunes représentent maintenant 20% de la population prise en charge contre le virus. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le président du collège du syndicat des médecins spécialistes privés, le Dr Moulay Saïd Afif.

Publicité

«Aujourd’hui, 20% de ceux qui sont hospitalisés sont jeunes, [alors même qu’ils] pensaient être épargnés par l’aggravation de la maladie pouvant amener au décès. Pour cette raison, il y avait beaucoup de laisser-aller chez cette population jeune» a-t-il annoncé.

Les poids lourds de la médecine Marocaine ont aussi participé à cette réunion, à savoir Moulay Hicham Afif, directeur du CHU Ibn Rochd de Casablanca, de Jamal Cohen, président de la Société marocaine d’anesthésie, d’analgésie et de réanimation (SMAAR), et de Nabila Rmili, la directrice régionale de la santé à Casablanca.

Les conclusions de la réunion visent à prendre plusieurs nouvelles mesures: par exemple, afin de faire face au nombre grandissant d’hospitalisation, la capacité des lits de réanimation a été augmentée.

Sachez que la polyclinique de la CNSS, située à Bourgogne, près du boulevard Ziraoui, a été entièrement dédiée aux patients atteints du Covid-19, avec 75 lits mis à leur disposition, dont 17 dédiés à la réanimation et 58 aux soins intensifs.

«Tant qu’il n’y a pas de vaccin, le seul moyen de se prémunir, c’est le respect de ces mesures d’urgence», a également expliqué le pédiatre, qui précise que même si la situation est tendue à Casablanca, celle-ci n’est pas encore «saturée».

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Du ”Gueddid” au ”Boulfaf”, le Maroc après Aïd El Adha ne vous laissera pas indifférents

Voici les 5 vidéos les plus visionnées de tous les temps sur YouTube

Les 5 personnes que tu croises au Hammam marocain

10 astuces pour survivre en médecine

Les 7 blagues de la loi Marocaine

7 bonnes actions que tu peux faire ce Ramadan

Top 10 des pistes d'atterrissages les plus effrayantes

AKSAL : Friday, oh HAPPY DAY

9 mots et expressions que seuls les Marocains connaissent 

18 choses qui énervent tout Marocain