Brahim Diaz : Vers un Ballon d’Or africain historique ?

Par le 5 juin 2024 à 11:25

Brahim Diaz : Vers un Ballon d'Or africain historique ?

Publicité

Brahim Diaz, la pépite marocaine du Real Madrid, pourrait-il décrocher le Ballon d’Or africain ? C’est le pari audacieux que lance le quotidien espagnol Marca. Après une saison exceptionnelle, couronnée par un triplé historique avec le Real Madrid, le jeune prodige a tous les atouts pour briller.

Brahim Diaz, 24 ans, a réalisé une saison de rêve. Supercoupe d’Espagne, Liga, Ligue des Champions : le jeune prodige a tout raflé avec le Real Madrid. Auteur de 12 buts et 9 passes décisives en 45 matchs, il s’est imposé comme un élément clé de l’équipe merengue.

Publicité

Un Lion de l’Atlas ambitieux

Mais Diaz ne compte pas s’arrêter là. Ses débuts avec la sélection marocaine, marqués par un match contre la Zambie, confirment son ambition. Le jeune attaquant rêve de qualifier son pays pour le Mondial. L’objectif est de remporter la prochaine Coupe d’Afrique, organisée au Maroc.

Un Ballon d’Or africain en ligne de mire ?

Pour Marca, Brahim Diaz est un candidat sérieux pour le Ballon d’Or africain. Son triplé historique avec le Real Madrid et ses performances prometteuses avec le Maroc plaident en sa faveur. Le défi est de taille, mais le Lion de l’Atlas a déjà prouvé qu’il était capable de rugir plus fort que les autres.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses à faire/dire à cette personne que tu connais et qui est atteinte de cancer

Sofia Alaoui, la réalisatrice marocaine qui fait briller le Maroc à l’international

Quiz : Quel couple marocain vous représente le plus ?

10 choses pour lesquelles on oublie de remercier notre meilleure amie

8 bonnes raisons d'aimer l'ONCF

Si tu as plus de 7/10 à ce quiz, c'est que tu es une véritable accro au make-up

Quiz : Es-tu plutôt rationnel(le) ou émotionnel(le) ?

Ce qui se passe dans la tête d'une fille lorsqu'elle lit le téléphone de son copain

11 personnes jalouses prises en flagrant délit

12 phrases que tout Berkani en a marre d'entendre