Certains grands influenceurs marocains sont dans le viseur des impôts

Par le 24 mars 2021 à 13:47

Les influenceurs marocains n’ont qu’à bien se tenir. D’après le site d’information Hespress, la Direction générale des impôts marocains est en train de surveiller de près certains d’entre eux après qu’ils aient remarqué “des signes de richesse mirobolants qu’ils affichaient en story”.

Publicité

Le même source affirme que les responsables au sein de la Direction détiennent des preuves “que la plupart de ces influenceurs préfèrent être payés en cash pour éviter d’avoir une traçabilité de leurs transactions financières”. Hespress affirme que certains peuvent “percevoir des millions de dirhams”.

Publicité

D’autant plus que ces influenceurs ne sont pas imposés et ne “déclarent pas leurs revenus annuels”.

La Direction des impôts a pour objectif de mettre fin à “l’anarchie dans les réseaux sociaux” en décortiquant juridiquement les transactions financières de ces influenceurs.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Connais-tu réellement l'hymne national marocain ?

11 choses que ta soeur n'arrêtera jamais de te piquer

10 choses qui t'arrivent quand tu ne manges pas de viande le jour de Eid Al Adha

Ces choses que tu vis quand tu as un neveu ou une nièce

Mon beau Maroc : Casablanca, l'éternelle ville blanche!

Les 10 endroits à absolument visiter au Maroc

10 souvenirs dont on a peut-être honte aujourd'hui

5 scènes de films et séries marocains que vous n'oublierez jamais

Les 5 sons Rap validés à écouter en boucle (ou pas)

6 recettes de sandwich quand tu es un étudiant fauché !