Certains grands influenceurs marocains sont dans le viseur des impôts

Par le 24 mars 2021 à 13:47

Les influenceurs marocains n’ont qu’à bien se tenir. D’après le site d’information Hespress, la Direction générale des impôts marocains est en train de surveiller de près certains d’entre eux après qu’ils aient remarqué “des signes de richesse mirobolants qu’ils affichaient en story”.

Publicité

Le même source affirme que les responsables au sein de la Direction détiennent des preuves “que la plupart de ces influenceurs préfèrent être payés en cash pour éviter d’avoir une traçabilité de leurs transactions financières”. Hespress affirme que certains peuvent “percevoir des millions de dirhams”.

Publicité

D’autant plus que ces influenceurs ne sont pas imposés et ne “déclarent pas leurs revenus annuels”.

La Direction des impôts a pour objectif de mettre fin à “l’anarchie dans les réseaux sociaux” en décortiquant juridiquement les transactions financières de ces influenceurs.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Je suis une lesbienne marocaine et ma mère me pousse à me marier

Photos : L'évolution des Miss Maroc de 1940 à aujourd'hui

9 choses qui montrent que tu as un(e) ami(e) en or

Casablanca : Ces 6 endroits mythiques que beaucoup de jeunes squattent

Avant/Après : Ces célébrités qui ont tellement changé... ou pas

6 profils Marocains que l'on trouve sur Linkedin

9 comptes Snapchat à suivre absolument

Tu étais jaloux de ce petit garçon qui avait le meilleur goûter à la récré ? On te rappelle pourquoi

11 signes qu'elle est une vraie michtoneuse

17 avantages de vivre à Meknès