J’imagine mon Maroc : Et si tout le monde payait ses impôts?

Oumaima Ben Malek

Par

« Marocain » et « impôts », deux mots qui ne font pas bon ménage dans le plus beau pays du monde. Eh oui, sur plus de 30 millions d’habitants, il n’y a qu’une minorité de personnes qui paye réellement ses impôts. Et une grosse partie de cette minorité ne déclare pas convenablement ses revenues pour ne pas avoir à trop payer d’impôts.

Dans un pays où le taux maximum d’imposition est de 38%, on a décidé d’imaginer à quoi ressemblerait notre vie si tout le monde payait ses impôts.

laugh-gif

Oui bon, on a dit qu’on allait « essayer »!

1. Il n’y aurait pas de noms marocains sur la liste des Panama Papers

impots

2. Quelqu’un qui roule en Porsche Cayenne ne déclarerait pas recevoir 13,000 Dhs par mois

gillard-silly-smile

3. L’Etat aurait assez d’argent dans ses caisses et ne s’endetterait pas

4. Les hôpitaux ne seraient pas aussi délabrés

yes

5. Les routes ne seraient pas cabossées

Dude-Yes-Gif

6. Les citoyens les plus pauvres auraient une vie décente

reaction

7. Les Marocains participeraient tous à l’effort national

taylor-swift-clapping-gif

8. Le Maroc deviendrait le plus beau pays du monde x 2

Damon-Salvatore-Eyes

Oumaima Ben Malek

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Les indémodables

Mon Beau Maroc : Merzouga, le palais des dunes

12 types de personnes face aux résultats d'examens

J'imagine mon Maroc : Et si les marocains étaient le peuple le plus heureux du monde?

8 stéréotypes sur les étudiants en Marketing

Quiz : Es-tu un(e) véritable 'bergag(a)' ?

Tu es marocain et tu as déjà voyagé avec ta famille, ces 14 souvenirs te sont familiers

Quiz : Réponds par OUI ou par NON et on te dira quelle sera ta situation amoureuse en 2018

6 astuces beauté pour montrer de l'amour à ses cheveux bouclés

6 poursuites judiciaires aussi folles qu'incroyables

12 astuces qu'on a tous utilisées bien avant pour économiser de l'argent