Chef Hamza, ce marocain de 11 ans qui a fait de la cuisine une thérapie pour son autisme

Par le 11 mars 2020 à 13:53

Alors qu’il n’avait que 3 ans , Hamza, aka Chef Hamza, a été diagnostiqué d’autisme, toutefois, il s’est surpassé et n’a point baissé les bras malgré son jeune âge…

Publicité

Malgré avoir suivi une thérapie classique pendant 7 ans, le résultant n’était, malheureusement, pas assez satisfaisant et pourvoyant. Par dessus le marché, Hamza subissait des harcèlements de la part de ses collègues vu sa difficulté de communication. Néanmoins, le vrai changement s’est manifesté avec la chaîne YouTube « Hamza- Le petit chef » qui a eu un véritable impact sur son état et son attitude. À tout juste 11 ans, il a fait de la cuisine une thérapie pour son autisme….

Publicité

Dans cet article, nous vous exhiberons bien plus qu’un cas de réussite mais plutôt comment l’espoir, l’amour d’une famille et encadrement correct pourraient dépasser toutes les limites.

La Gastronomie une thérapie ….

La maman de Hamza a découvert en lui qu’il était très passionné par le dessin mais surtout la gastronomie. En effet, il se montre toujours prêt à cuisiner et à faire sa part dans les plats que préparait sa maman. Elle remarquait qu’il se sentait mieux en cuisinant. Elle a donc partagé l’idée de présenter le talent culinaire de Chef Hamza avec son frère, Abdelilah Arhal connaisseur en Video Making & Social Media, qui l’a soutenu en lui créant une page YouTube dédiée à ses réalisations. Sa connaissance du domaine ayant servi grandement dans ce sens.

Les réactions des internautes étaient fortement motivantes pour qu’il ait plus de confiance en lui. Son estime de soi a donc été plus valorisée grâce aux encouragements et l’effet que son contenu produit chez les internautes.

 

Comme tout chef cuisinier, il est d’abord un amoureux de plusieurs aliments et recettes variées de cuisine…

Chef Hamza adore les fruits. Il en est particulièrement friand. D’ailleurs, il pense à préparer une vidéo pour préparer de bonnes salades de fruit. De surcroît, il adore le poulet, pizza, tanjia et les gâteaux au chocolat.

Une question de confiance et d’espoir

❞ « Ce que j’ai à recommander aux encadrants c’est d’avoir confiance en le potentiel et les capacités de l’enfant et leur proposer des thérapies plus créatives à part la consultation médicale. Explorer leur potentiel sera l’idéal pour les intégrer dans une vie sociale passionnante et plus créative… » –  nous a confié Abdelilah Arhal, oncle du petit Chef Hamza.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses qui prouvent qu'être petite de taille c'est génial

8 couples marocains qui font rêver sur Instagram

10 choses que tu n'as pas envie de faire cet été

9 questions qu'on se pose sur nos grands-parents

Voici les 10 phobies les plus ridicules au monde

5 objets connectés pour vous protéger de la canicule

8 choses que vos parents vous disaient et que vous avez fini par comprendre avec le temps

Notre vie entre les années 90 et aujourd'hui en photos

Mon beau Maroc : Marrakech, l'autre visage de la Las-Vegas arabe

10 tristes réalités que la fille marocaine vit chaque jour