fbpx

Voici comment la coccinelle est devenue porte-bonheur au fil du temps

Par

« Ne l’écrase pas, elle porte bonheur ! ». Combien de fois avons-nous entendu cette phrase au cours de notre vie ? Depuis longtemps, les coccinelles symbolisent la chance. On les appelle «les bêtes à bon Dieu». Mais pourquoi ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? Cette superstition est tirée d’une légende qui remonte au Xe siècle…

Publicité

Nous sommes en plein Moyen-Âge, lorsqu’un homme est jugé coupable d’un crime qu’il n’a pas commis. Il essaie tant bien que mal de se défendre, rien n’y fait, la sentence est prononcée: On lui coupera la tête. Jusque là, rien d’étrange. Au moment où il sent la lame froide et tranchante s’approcher, une coccinelle vient délicatement se poser sur son cou…

Publicité

Le bourreau enlève la coccinelle et relève sa hache afin de trancher le cou du jeune homme. Mais, à sa grande surprise, la coccinelle revient aussitôt se poser, encore une fois, sur le cou du pauvre condamné ! Le même scénario continue de se reproduire, devant les yeux incrédules de la foule; bien que le bourreau la chassait à chaque fois, la coccinelle était obstinée, à tel point que le roi de l’époque, Robert le Pieux, décide d’annuler la sentence et de gracier le condamné, croyant fermement qu’il s’agissait d’un message divin dont le messager était la coccinelle. Et ce n’est pas tout…

Quelques jours plus tard, on retrouve le vrai meurtrier. Les spectateurs, persuadés que la Force divine avait envoyé la coccinelle pour sauver cet innocent, attribuent le nom de « Bête à Bon Dieu » au petit insecte.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 choses qui arrivent quand tu vis à l'étranger et que tu rentres bientôt au Maroc

Un pote 'Fhaymi', ça vous dit quelque chose ?

8 galères que tu rencontres quand tu as les ongles trop longs

7 films qu'il faut voir plus d'une fois pour les comprendre

5 réflexions à éradiquer de l'esprit de beaucoup de Marocains

Les 15 types de filles célibataires

10 activités à essayer entre potes à Casablanca pour un week-end mouvementé

8 bonnes raisons d'aimer l'ONCF

16 choses que tu vis quand tu es en école d'ingénieurs

Les questions que les « non-musulmans » te posent pendant Ramadan