Selon Ait Taleb, la situation épidémiologique est devenue inquiétante au Maroc

Par le 28 juillet 2020 à 11:30

L’annonce faite ce dimanche a causé une panique générale sur les autoroutes du Royaume, dans une vidéo, le chef du gouvernement a expliqué la décision prise à la dernière minute. De son côté, le ministre de la santé Khalid Ait Taleb sonne la sonnette d’alarme.

Publicité

Selon les informations rapportées par h24info, le ministre affirme que la situation épidémiologique devient inquiétante. Ait Taleb pointe du doigt l’augmentation des contaminations au Coronavirus. S’ajoute à cela des cas plus graves et des décès plus fréquents.

« Le bilan des cas contamination recensés en l’espace d’une semaine dépasse ce qui a été enregistré en quatre mois au Maroc » a-t-il déclaré ce lundi à Rabat.

Publicité

Khalid Ait Taleb

Il a précisé que la récente restriction appliquée sur les 8 villes concernées durera pendant au moins 14 jours. Il rappelle encore une fois l’importance de ne se déplacer qu’en cas de besoin et à porter les masques.

Le ministre vient aussi dissiper la rumeur qui circulait au sujet d’un certain délai de 48 heures pour permettre aux citoyens de voyager. « Le virus peut se propager en 24h, on ne peut pas se permettre d’accorder un délai » a-t-il souligné.

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 vérités qu'on a tendance à souvent oublier

11 choses que tu reconnaîtras si tu es la seule fille entre une 'rba3a' de frères

15 signes qui font de toi un vrai Oujdi

23 célébrités avant et après leur heure de gloire

Mode d'emploi : Comment énerver un marocain ?

En voiture : Ces personnes qu'on adore avoir à nos côtés

26 lois complètement loufoques à travers le monde

On a testé pour vous : Le Just Burger Casablanca, voici ce qu'on en pense

Les 10 concours les plus déjantés au monde

15 types de personnes qu’on a déjà côtoyées au lycée marocain