Coup de cœur : Les Rajaouis donnent l’exemple en nettoyant les gradins du Complexe Mohamed V

Anas Hanine

Par le 31 juillet 2018 à 12:05

Le complexe Mohamed V a été témoin d’une initiative qui donne l’exemple. En effet, après la fin du match opposant le Raja de Casablanca à l’ASEC Mimosas ce dimanche 29 juillet 2018 qui s’est achevé par le triomphe de leur club 4 buts à zéro, les supporteurs rajaouis ont nettoyé les gradins des ordures.

Cette initiative, qui rappelle celle des publics japonais et sénégalais lors des matchs respectifs de leurs équipes lors du Mondial en Russie, s’inscrit dans la campagne de sensibilisation lancée par les supporteurs verts sous le slogan « Supportes ton équipe et nettoies ton siège« . Une fois le match fini, les supporteurs du club ont commencé à distribuer des sacs en plastique pour nettoyer les gradins du stade Mohammed V.

Le compte Twitter officiel des supporteurs du Raja a partagé des images qui ont vite fait le tour des réseaux sociaux.

Une vidéo est aussi apparue, filmée par un supporteur, montrant le déroulement de cette action à la « conscience verte ».

https://www.facebook.com/rajacasablanca2/videos/2270563513174775/

Tous pour des tribunes propres après chaque match.

 

Anas Hanine

Mon moteur dans la vie, c’est de contribuer à la bienveillance envers nous et entre nous. À l’aise avec les différences de cultures, j’ai à cœur de développer mes qualités et apprendre de nouvelles choses, notamment dans le domaine de l’amélioration de soi. La pensée positive m'est une vertu.

Les indémodables

7 preuves que les chats sont maléfiques

14 réponses possibles à la phrase 'fais moi voir ton téléphone'

Musique : 10 titres 100% arabes pour vous mettre de bonne humeur

9 preuves que les papas stars sont les plus sexy

Journée de la femme : Mesdames, cet article est pour vous

8 signes que votre relation est toxique

Welovebuzz, le média des Millennials, à la conquête du monde arabe en 2018

14 signes qui font de toi un ENCGiste de Kénitra

Parce que l'amour existait : Isli & Tislit, l'histoire d'un amour impossible mais pur

12 leçons que Casablanca nous a apprises