fbpx

Et nous, qu’avons-nous fait pour la cause palestinienne ?

Par le 22 mai 2018 à 15:15

Ceci est un article d’opinion. Il n’engage que la responsabilité de son auteur et ne reflète pas l’orientation ou le point de vue du site.

Publicité

Depuis belle lurette, le Maroc est au pic des pays dénonçant la politique menée par l’occupant contre la Palestine et un sempiternel emblème pro-palestinien dont le peuple soutient à noble dessein, s’émeut face aux barbaries désinvoltes vis-à-vis des Palestiniens et crie à l’indignation.

Même après l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem pour ses 70 ans de doléances et de sang qui a d’ailleurs suscité les tensions en Palestine le 14 mai, et toujours en dépit de ses tentatives meurtrières et jusqu’au-boutistes visant à tuer l’écho de la liberté, Israël s’est quand bien même vu incapable de détourner le regard à l’encontre du flux d’irascibilité « juste et pondérée » qui a enflammé les réseaux sociaux vers un tollé sans commune mesure. Les Marocains à leur tour y ont contribué, comme le veut la coutume, par l’organisation d’une marche qui se veut être tantôt au nom de la commémoration de la Nakba Palestinienne pour souligner leur inlassable soutien face à cet imbroglio, tantôt pour la protection de la Mosquée Al-Aqsa. Les détails.

Publicité

HuffPost Maroc

C’est à Rabat que la mouvance pro-palestinienne a pris le relais à l’initiative de l’Association Marocaine de Soutien à la Lutte du peuple Palestinien (AMSPL) et du Groupe d’action National de Soutien à la Palestine le Dimanche 13 mai sous le thème « la marche du peuple Marocain pour Al Qods comme Capitale éternelle de la Palestine ».

Cette manifestation est une confirmation de la position constante du peuple marocain, toutes tendances confondues, partis politiques, syndicats et organisations des droits de l’homme, soutenant les droits légitimes du peuple palestinien et sa cause juste. – souligne Medi1TV

HuffPost Maroc

Il est à noter que cette marche symbolique est une réelle « piqûre de rappel intrépide » qui fait écho au 10 décembre 2017 où les mêmes organisateurs avaient initié une manifestation contre la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme étant la capitale d’Israël.

L’halo de soutien contre la tyrannie israélienne renaît à Casablanca ce Dimanche 20 mai avec une marche de solidarité avec le peuple palestinien. La manifestation, dont le tintement de départ a pris lieu à la Place de la Victoire, a connu une coexistence majeure et des messages pesants et salvateurs scandés par les marcheurs.

Telquel – Yassine Toumi

Avec plus de 10 000 manifestants de tous les âges et en provenance de différentes régions du Royaume, la marche a silloné les boulevards de Paris et Lalla El Yakout avant d’emplir les boulevards Rachidi et Hassan II – indique la MAP

Protéger la mosquée Al-Aqsa en ligne de mire de l’armée israélienne et mettre en emphase la lutte du peuple palestinien, tels étaient les slogans phares des manifestants. À l’instar des pays pro-palestiniens, le Maroc a condamné avec force les tirs de l’armée israélienne contre les participants à des manifestations pacifiques le long de la frontière avec la Bande de Gaza. C’est d’ailleurs ce qu’indique le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, en mettant l’accent sur la position du Maroc, qui condamne vigoureusement l’utilisation excessive de la force contre des civils palestiniens désarmés et réaffirme son rejet total de ce comportement dangereux contraire au droit international. Retenons que des représentants d’AWI, du PJD, du Mouvement unicité et réforme, Istiqlal, USFP, PPS, RNI, UC, PSU, CNI et PADS ont pris part à la marche, relève Yabiladi.com

Telquel – Yassine Toumi

Au Maroc, la question palestinienne est capitale pour l’ensemble des Marocains, Roi, gouvernement et peuple. Ceci est sans pour autant dénigrer le fait que le Royaume a été le premier à exprimer son opposition au moment opportun face aux développements toujours récents de la cause susdite.

Rappelons que la position de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, issu de l’Organisation de la coopération Islamique, a également été toujours aussi forte et diamétralement claire au sujet de ces événements corsés. La cordialité et le soutien marocain toujours fidèle aux Palestiniens n’est pas né de la dernière pluie.

À l’échelle internationale, Recep Tayyip Erdoğan a appelé vendredi dernier lors d’un sommet à Istanbul les pays musulmans à l’unité face à Israël. Pour concrétiser cette cohésion, l’envoi d’«une force de protection internationale» dans les territoires palestiniens après le bain de sang de Gaza est mis à discussion face aux méthodes israéliennes sanglantes jugées « dignes des nazis. »

Le360.ma

Vers un monde 2.0, la résonance des slogans influents dont « Tous pour la Palestine, tous contre la suprématie israélienne qui y jette son dévolu » reste un classique redondant et fort en sens à l’encontre de cette tragédie d’envergure cosmopolite.

#FreePalestine

Dionysiaque et apollinienne, je suis une éternelle passionnée de littérature, une patriote dans l'âme et un esprit avide de connaissance. Je me ferai un plaisir de cerner votre curiosité en vous associant à mon petit monde, toujours en quête du meilleur pour vous.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Voici pourquoi j'ai décidé de ne pas quitter le Maroc

10 bonnes raisons de détester les Algériens

14 photos qui feront plaisir aux perfectionnistes

11 phrases qu'un marocain dit s'il n'est pas intéressé par toi...

Les tatouages berbères : une arme de séduction !

Chaque femme marocaine a besoin de lire ces 7 points...

La toile marocaine s’enflamme suite à la parodie du roi Mohammed VI dans une chaîne algérienne

11 mensonges que tu as déjà sortis et que tu continueras à sortir parce que tu n'as tout simplement pas le choix

Voici comment se rafraîchir pendant le Ramadan quand il fait très chaud

13 types de personnes que tu rencontres dans le train