fbpx

Grand Prix Hassan II de Tennis : Après la pluie, le beau jeu

Par le 6 avril 2022 à 7:43 - 46 réactions

La 36ème édition du Grand Prix Hassan II de tennis a repris ses marques sur les courts du Royal Tennis Club de Marrakech depuis dimanche dernier. Des matchs interrompus par la pluie lundi mais la vie reprend depuis hier. Coulisses d’un tournoi gratuit. 

Publicité

Belle journée de matchs en ce troisième jour de tournoi. Comme promis, la météo a été plus clémente, malgré un vent qui en a bousculé plus d’un mais qui n’a pas dérangé les supporters venus nombreux encouragé le Maroc. L’entrée en lice de Elliott Benchetrit n’est pas passée inaperçu et de nombreux fans fiers sont venus l’applaudir. Du beau jeu en perspective ce mardi froid, des échanges passionnées, des matchs serrés, d’autres moins, mais des points efficaces, des jolis coups, du beau tennis riche et diversifié de joueurs heureux d’être à Marrakech.  Une journée riche en moments forts et en instants intenses. Les favoris presque tous au rendez-vous rendent les pronostics impossibles, des surprises puisque à chaque édition suffit son bonheur, rendent les matchs à venir encore plus savoureux. Bref, le beau tennis est bien là avec cette magie du live qui nous a tant manqué ces deux dernières années. Film d’un troisième de tournoi passionné.

Fernando Verdasco

©Jean Baptiste Liotard

Des grands et des matchs

©Jean Baptiste Liotard

Le court central a été témoin de quatre grands matchs hier. Le public venu nombreux malgré le vent, a pu profiter de quelques rayons de soleil pendant le match entamé la veille qui opposait Fernando Verdasco à un Pavel Kotov efficace. En deux sets, il vient à bout de l’Espagnol qui ne pouvait rien face à la fougue du jeune Russe. Ce dernier a expédié Verdasco en deux sets : 7-5 / 6-3. Un habitué du tournoi qui quitte trop tôt, ce qui ne sera pas le cas du Tunisien Malek Jaziri, qui fait une entrée de jeu des plus remarquées. Face à un Jiri Vesely tenace, le Tunisien break d’entrée de jeu histoire de montrer qu’il est le maitre du court. Avant de céder le premier set 7-6 au Tchèque, il revient dans le jeu en remportant le deuxième set haut la main 6-3 poussant son adversaire à déclarer forfait au 2ème jeu.

Publicité

Les favoris en place

©Jean Baptiste Liotard

Les deux autres matchs confirmeront la place du 9eme joueur mondial et du finaliste de l’année dernière, qui prennent leur marque généreusement sur le court du Grand Prix de Marrakech. Félix Auger-Aliassime , tête de série du tournoi, vient à bout du marocain Elliott Benchetrit en deux sets 6-3 / 6-3. Le Canadien confirme son service parfait et nous régale de coups droits boulet de canon. Malgré les beaux points du Marocain, le Canadien est plus fort et prouve qu’il peut faire la différence à Marrakech en allant loin dans le tableau final. S’en suivra un match efficace, une belle leçon de tennis du finaliste de 2019, l’espagnol Pablo Andujar. En forme et à l’aise sur la terre battue Marrakechie , l’espagnol confirme son statut de finaliste et vainqueur à plusieurs reprises à la ville ocre, en venant à bout de l’anglais tête de série numéro 2 du tournoi : Daniel Evans en deux sets. : 6-4 / 6-2.

Matchs serrés et passionnés

©Jean Baptiste Liotard

Autres victoires qui ont comptés et qui ont tenu les spectateurs en haleine : Richard Gasquet qui réussit son entrée en lice du tournoi, non sans effort, pour se défaire du 87 ème mondial en 2h20. Le Biterrois remporte un match serré en trois sets (7-5, 4-6, 6-4) face à un Henri Laaksonen résistant. Auteur de sept aces et cinq breaks face au Suisse, le français assure sa place au deuxième, à l’image de l’argentin Federico Coria qui s’impose face à l’espagnol A. Davidovich Fokina en trois sets habités ou encore le Portugais João Sousa qui a sorti Federico Delbonis en trois sets 6-2 / 7-5/6-3. Les matchs se sont suivis sans se ressembler et heureusement. Des moments d’échange privilégié qui promettent. Une belle entrée de jeu pour un tournoi qui retrouve le soleil peu à peu.

©Jean Baptiste Liotard

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Ces 8 mannequins sont hors du commun

Top 10 des sandwichs sans pain

10 phrases que chaque Marocain a dites/entendues au moins une fois

Un mec bien est dit 'Rojola', voici pourquoi...

Quiz : À quel point es-tu prêt pour Ramadan ?

Les 10 plus belles voitures de Cristiano Ronaldo

17 signes que tu es un peu s9ram, sans trop l'avouer

7 publicités marocaines qui vous rendront nostalgiques des ramadans d'avant

15 types de personnes qu’on a déjà côtoyées au lycée marocain

11 choses que tu comprendras si tu as un mec qui n'est pas vraiment ton mec