fbpx

Hit Radio sous le coup d’un avertissement à cause des propos péjoratifs de Tarik Bakhari envers Najat Khairallah

Par le 31 mai 2021 à 10:48

Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) a adressé un avertissement à Hit Radio pour propos dégradants portant atteinte à la femme tenus par un intervenant dans le Momo Ramadan Show, indique un communiqué de presse.

Publicité

La CSCA n’a pas tardé à légiférer après les propos de l’intervenant Tarik Bakhari dans l’émission du Momo Ramadan Show, du 26 avril dernier, où il parlait de l’actrice Najat Khairallah.

Publicité

Le Conseil a passé à la loupe l’émission en question et a considéré que les propos tenus par un intervenant étaient discriminatoires et péjoratives envers la femme.

Le CSCA a précisé que “l’assertion malveillante de l’intervenant sur la santé psychologique d’une personne identifiée à l’antenne par son nom constitue une atteinte à sa vie privée”.

De plus, la réaction de Momo à de tels propos, sont considérées par le Conseil comme “pas été suffisamment explicite et ferme pour remettre en question, à l’attention des auditeurs, les stéréotypes sexistes contenus dans les propos de l’intervenant.”

Le CSCA a alors adressé un avertissement à Hit Radio pour avoir “avoir enfreint les dispositions légales et celles du cahier des charges du service radiophonique Hit Radio, relatives à la lutte contre les images stéréotypées portant atteinte à la dignité de la femme, la protection et le respect de la vie privée et la maîtrise de l’antenne”.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

24 choses que tu connais seulement si tu as un petit frère

Quiz : Quel ami es-tu dans une bande de potes ?

10 bonnes raisons de ne pas sortir avec un journaliste

Auto-école : Les perles des moniteurs

8 types de personnes qu'on rencontre quand on se rend à une 'mou9ata3a'

Mode d'emploi : Comment énerver un chel7

6 meilleures destinations marocaines sous la neige

18 personnes typiques que tu rencontres à la fac

9 habitudes que nous retrouvons le jour de Aïd el-Fitr

Voici comment les marocains peuvent devenir Freelancer et gagner de l'argent en étant libre !