fbpx

La Chine construit une « Lune artificielle » pour simuler la gravité lunaire sur Terre

Par le 18 janvier 2022 à 9:42

Des chercheurs chinois sont en train de construire une « Lune artificielle », un complexe capable de simuler la gravité lunaire. Rapporte Ulyces.

Publicité

Alors que les États-Unis ont prévu de retourner sur la Lune, la Chine prévoit également différentes missions lunaires pour réussir à concurrencer la NASA. Les chercheurs chinois travaillent ainsi sur une « Lune artificielle » pour se préparer le mieux possible aux futures missions sur la Lune. Des chercheurs chinois développent actuellement une installation qui simule la gravité de la surface lunaire. Cette « Lune artificielle » sera une chambre à vide recréant la gravité de notre satellite naturel grâce à un puissant champ magnétique. Pour le moment, le projet est toujours en cours de développement, mais sa construction devrait aboutir dans quelques mois.
Lorsqu’il sera fonctionnel, le dispositif fera « disparaître » la gravité et « durera aussi longtemps que vous le souhaitez », explique Li Ruilin, ingénieur géotechnique à l’Université chinoise des mines et des technologies. L’espace de la première chambre à vide fera seulement 60 centimètres de diamètre, certainement pas assez pour qu’un astronaute en combinaison puisse entrer dedans. Mais la « Lune artificielle » pourra permettre aux chercheurs de tester différents équipements. « Certaines expériences, comme un test d’impact, ne nécessitent que quelques secondes [dans le simulateur] », a déclaré Li. « Mais d’autres, comme les tests de reptation, peuvent prendre plusieurs jours. »
L’installation fabriquée à partir d’aimants a été inspirée par des recherches antérieures menées par le physicien russe Andrew Geim. Il avait réussi à faire léviter une grenouille grâce à un dispositif similaire. Pour cette expérience, il avait remporté le prix Ig Nobel, décerné aux dix recherches scientifiques les plus loufoques. La conquête internationale lunaire est officiellement lancée.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 couleurs de cheveux en vogue cet hiver

Voici comment te comporter si tu sais que tes amis comptent t'organiser un anniversaire surprise

Mawazine : Les 10 personnes que tu vas forcément rencontrer

Mon pays que j'aime, ma société qui me déteste: ou comment j'ai frôlé la mort de près

12 raisons de croire encore au foot marocain

8 habitudes typiquement ramadanesques

Je suis une lesbienne marocaine et ma mère me pousse à me marier

10 coins à visiter à Istanbul

Mode d'emploi : Comment reconnaître un Marocain en hiver ?

Les photos sous-marines de ce marocain sont juste époustouflantes