Le Maroc vers une privatisation de l’enseignement ?

Par le 30 décembre 2017 à 14:11

Le sujet ne date pas d’hier, il a été trimbalé dans les couloirs du ministère de l’enseignement supérieur pendant des années, et a fait coulé beaucoup d’encre ; et pourtant, on continue de l’aborder et de le considérer sérieusement.

Publicité

aujourdhui.ma

Selon plusieurs médias, le Maroc s’apprête à adopter une nouvelle réforme de l’enseignement supérieur, qui vise à remédier aux nombreux problèmes d’un système qui a montré ses limites. La privatisation de l’enseignement, étant une manière parmi d’autres d’aboutir aux objectifs tracés, prendra la forme de frais d’inscriptions imposés surtout aux étudiants issus de familles aisées.

Publicité

Pour l’instant, les études primaires et secondaires ne sont pas concernées par cette décision. Toutefois, ceci ne suffit pas pour calmer les opposants de cette nouvelle réforme qui jugent le système éducatif inapte et défaillant.

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 séries Netflix pas très connues mais qu'on doit absolument voir

11 stéréotypes sur les étudiants en médecine

Voici le Top 10 des restos libanais sur Casablanca

9 choses qu'on ne t'avait pas dit sur le collège

10 tristes réalités que la fille marocaine vit chaque jour

Si toi aussi tu lèches le couvercle de ton yaourt cet article est fait pour toi...

Top 15 des barbus les plus sexy d'Instagram

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi

Voilà comment reconnaître une Marocaine accro au rap

Kays Bouachik : « Nous avons créé Rooit afin de permettre aux jeunes d'être eux-mêmes »