Le prix de la pastèque au Maroc revu à la baisse

Par le 26 mai 2023 à 11:59 - 40 réactions

Publicité

La pastèque, un fruit très prisé par les citoyens, voit ses prix chuter pendant la saison estivale. Malgré les réglementations en place dans certaines régions du pays, les points de vente constatent une baisse significative des prix.

Selon le trésorier de l’Association marocaine des employés et des professionnels des marchés de gros, les prix de la pastèque ont connu une légère baisse par rapport dernières semaines. Actuellement, le kilogramme se négocie à seulement 2 dirhams dans les marchés de gros, ce qui représente une bonne nouvelle pour les consommateurs.

Publicité

Les prix de la pastèque ont connu une baisse notable sur les marchés locaux, avec un kilogramme se situant en dessous de 4 dirhams. Cette baisse peut être attribuée en partie à l’incapacité d’exporter le fruit à l’étranger, ce qui a entraîné une réduction des prix sur le marché local.

De plus, les réglementations relatives à la culture de la pastèque et du melon dans les principales régions productrices ont contribué à une diminution de la production. Cette situation avait entraîné une hausse significative des prix de ces fruits saisonniers, mais grâce à ces réglementations, la tendance s’est inversée.

Ainsi, les consommateurs peuvent désormais profiter de prix plus abordables pour la pastèque pendant la période estivale. Cela leur permet de se régaler avec ce fruit rafraîchissant sans se soucier outre mesure de leur budget.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Quel personnage de '9issem Ra9m Tamanya' es-tu ?

13 astuces beauté pour cheveux bouclés

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés

Hicham Benji vous livre ses astuces pour passer un bon Ramadan

10 choses à faire pour bien conduire quand il pleut au Maroc

Quiz : Finiras-tu toute ta vie célibataire (avec des chats) ?

La Playlist 2022 : comment bien entamer l'année

Ce que tu as le temps de faire pendant qu'une fille se prépare

Quiz : Quelle célébrité marocaine es-tu ?

Mon beau Maroc : Ouirgane, la perle de l'Atlas